09/10/2012

Année de la Foi en anniversaire du Concile

1_0_612023.jpegCité du Vatican, 9 octobre 2012 (VIS). Ce matin près la Salle de Presse du Saint-Siège, Mgr.Rino Fisichella, Président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, a présenté l'ouverture solennelle de la foi que Benoît XVI présidera jeudi prochain Place St.Pierre. Le choix de cette date, qui correspond à l'ouverture il y a cinquante ans du concile Vatican II, n'est pas un hasard. Il est symbolique, a souligné Mgr.Fisichella car cela permet de revenir sur un évènement déterminant pour l'histoire de l'Eglise contemporaine, et de vérifier l'incidence de ses enseignements tant ces dernières décennies que pour les prochaines années, qui verra l'Eglise engagée dans la nouvelle évangélisation". Le Concile "mérite d'être rappelé mais aussi célébrée par l'Eglise...et l'Année de la foi "sera une excellente occasion de raviver la foi des croyants et de leur apporter un esprit évangélisateur plus acéré. Il s'agira d'une année d'étude et d'approfondissement de l'enseignement conciliaire afin de renforcer la formation des fidèles, notamment au moyen de la catéchèse, de la vie sacramentelle et du témoignage de la communauté chrétienne".
 
La messe d'ouverture sera fortement marquée par l'évocation du Concile. On lira en entrée des passages des quatre constitutions ayant distingué l'oeuvre conciliaire et le renouveau de la vie ecclésiale. Suivra une reproduction de la longue procession qui, le 12 octobre 1962, impressionna l'opinion publique, avec tous les pères synodaux et les 14 des 70 pères conciliaires qui participeront à la messe autour du Saint-Père. Puis l'évangéliaire du Concile sera intronisé et placé au centre de l'assemblée "pour rappeler à chacun le devoir de servir la Parole qui constitue le coeur de la vie de l'Eglise". Il indiquera aussi "que l'enseignement conciliaire est d'actualité, et qu'il doit être connu et diffusé. Lors de la clôture de Vatican II, Paul VI adressa des messages au peuple de Dieu et au monde, qui seront remis par Benoît XVI" aux gouvernants, au monde de la science et de la pensée, aux artistes, aux femmes, aux travailleurs, aux pauvres, aux malades, aux jeunes, aux catéchistes. L'Année de la foi marquant également le vingtième anniversaire de la publication du Catéchisme de l'Eglise catholique, le Pape en remettra un exemplaire spécial à deux catéchistes. Les années passe, a conclu Mgr.Fisichella, "mais la force de Vatican II demeure, avec son enthousiasme de porter l'Evangile au monde entier. L'Année de la foi veut offrir aux chrétiens un motif supplémentaire de se sentir membres d'une Eglise sans frontières qui ravive sans cesse sa foi dans le Seigneur".

Les commentaires sont fermés.