18/10/2012

Parcours Alpha - Au Synode, l'expérience d'un couple au service de l'évangélisation

1_0_631043.jpeg

Ce n'est pas si souvent que la hiérarchie catholique fait appel à l'expertise de laïcs en matière d'évangélisation. Et pourtant c'est un couple qui est intervenu ce mercredi au Synode des évêques sur la nouvelle évangélisation pour proposer son expérience et son expertise en matière d'évangélisation. Florence et Marc de Leyritz, promoteurs des parcours "Alpha" en France, ont mis en avant l’importance de la formation des prêtres et des évêques aux "nouvelles compétences pastorales".


"Nous avons conçu au profit de prêtres et d’évêques des formations au gouvernement pastoral" dans l’optique des nouveaux besoins de compétences liés à la nouvelle évangélisation, ont expliqué les époux lors d’une intervention lue à deux voix. A leurs yeux, on ne peut concevoir l’Eglise autrement que comme une "communauté d’apprentissage où il fait bon se retrouver pour se mettre à l’écoute de la Parole du Seigneur, afin de grandir dans la foi, se former comme disciples et exercer un gouvernement pastoral profondément évangélique".

Conversion, formation et mission

Peu de pasteurs savent articuler les trois grands processus structurants de l’évangélisation que sont la conversion, la formation des disciples et la mission. Il convient de les aider à "développer la capacité à conduire la pastorale avec une approche organique et systémique", et à reconnaître le potentiel missionnaire des laïcs, ont défendu les époux de Leyritz. Marc de Leyritz, président de l’Association "Alpha France", et son épouse Florence, sont le premier couple à intervenir lors d’un synode. Ils sont les promoteurs des parcours "Alpha" dans l’Hexagone. Ils les ont importés d’une paroisse anglicane de Grande-Bretagne, il y a une dizaine d’années.


Le parcours "Alpha", outil œcuménique mis à disposition des paroisses et aumôneries, est composé de dix repas ouverts à tous. Animés par des laïcs, ils permettent d’évoquer le sens de la vie et la religion de manière informelle. Selon les chiffres de l’association, quelque 140’000 personnes y auraient déjà participé en France. (apic/imedia)


Ecoutons, interrogée par Hélène Destombes (Radio Vatican), Florence de Leyritz nous parler du parcours "Alpha" : >> 

(Photo: Florence et Marc de Leyritz)

Les commentaires sont fermés.