02/12/2012

Benoît XVI : "Les étudiants ne sont pas seuls"

1_0_643954.JPGEn début de soirée samedi, Benoît XVI a présidé la célébration des Premières Vêpres de l’Avent dans la basilique Saint-Pierre, avec les universités romaines et pontificales, en préparation à Noël. 


Dans son homélie, le Pape, s’appuyant sur la première lettre de saint Paul aux Thésaloniciens, a rappelé qu’« il est fidèle celui qui vous appelle ». « Les paroles de l’Apôtre Paul nous aident à cueillir le sens véritable de l’année liturgique, que nous entamerons ce soir avec la récitation des premières Vêpres de l’Avent. Tout le chemin de l’année de l’Eglise est orienté pour découvrir et vivre la fidélité du Dieu de Jésus Christ qui dans la grotte de Bethléem se présentera à nous une fois encore avec le visage d’un enfant » a expliqué le Pape. 


« Le Pape est avec vous ! »


Benoît XVI a tenu à s’adresser directement aux étudiants présents, et les a salué avec une affection toute spéciale. « Vous vivez le temps de la préparation aux grands choix de votre vie, au service de l’Eglise comme à celui de la société » leur a-t-il dit. Il leur a également indiqué qu’ils n’étaient pas seuls, étant accompagnés de professeurs, d’aumôniers universitaires et d’animateurs des collèges. Avant d’ajouter « et le Pape est avec vous ! ». 


Etre intégré dans la communauté académique romaine est une chance pour ces jeunes, car il leur est possible de cheminer dans la prière, dans le témoignage à l’Evangile. « C’est un don précieux pour votre vie ; sachez-le voir comme un signe de la fidélité de Dieu, qui vous offre des occasions de conformer votre existence à celle du Christ, pour vous laisser sanctifier par Lui totalement (comme le rappelle saint Paul) » a soutenu Benoît XVI. 


« A vous d’être les témoins de Dieu » 

Le Pape est revenu sur un thème qui lui est cher, et sensible dans un contexte de Nouvelle Evangélisation. « Chers amis, nous vivons dans un contexte où nous rencontrons souvent l’indifférence envers Dieu. Mais je pense que dans la profondeur de tant de ceux qui vivent loin de Dieu-y compris ceux de votre âge-, il y a une nostalgie intérieure d’infini, de transcendance. A vous d’être les témoins du Dieu proche dans vos salles d’université, qui se manifeste aussi dans la recherche de la vérité, animée par l’engagement intellectuel ». Il invite ainsi les universitaires à réfléchir sur la foi en cette Année de la Foi, et souligne la nécessité d’un dialogue continu entre les universités publique, privées et pontificales. 


Pour finir, le Pape n’a pas oublié les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse, qui se dérouleront à Rio De Janeiro. Elles seront « une grande occasion de manifester la fécondité historique de la fidélité de Dieu ». 

Les commentaires sont fermés.