08/07/2008

Les enfants Roms ont besoin de caresses et d'écoles

 

"Il aime la nuit et Jésus Christ nous aime,

nous qui étions dans les ténèbres." 

http://www.parl.gc.ca/information/about/education/CanSymbols/images/fullsize/owl.jpg
 
 
 
“Les enfants Roms ont besoin de caresses et non de traces. D’écoles et non de ghettos. De câlins et non de jugements négatifs. Car si l’on continue sur cette voie de fermeture, d’arrogance, le ciel lui aussi se fermera. Mais pour tous… Ne mystifions pas les décisions adoptées en prétendant défendre les petits… Amos, le prophète paysan, dirait que "nous achetons avec de l’argent les indigents et le pauvre pour une paire de sandales"... Demandons-nous au contraire si nous sommes en mesure de construire un état qui sache poursuivre de manière résolue ceux qui exploitent les pauvres, ceux qui favorisent la prostitution, la mafia ignoble les enchaînant… En étant donc, comme état, fort avec les tyrans. Et non pas fort avec les faibles”.
[Extrait d’un article publié hier sur le “Quotidien de la Calabre”, et cité par le Service d’information religieuse (Sir), de monseigneur Giancarlo Maria Bregantini, archevêque de Campobasso-Bojano depuis janvier dernier, après avoir été évêque du diocèse calabrais de Locri-Gerace à partir de 1994. Il s’est distingué par ses prises de position courageuses sur la pègre, la criminalité organisée et pour un Sud meilleur]
 
(MISNA)

18:00 Écrit par Père Walter dans La pensée du jour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rome, italie, societe, enfants, education, politique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |