20/11/2010

La Royauté paradoxale du Christ

christ-roi-C-ev.jpg

 

Nous célébrons un moment crucial de l’histoire humaine: Jésus Christ est crucifié sur le Calvaire. D’un point de vue humain, c’est un désastre. C’est l’humanité qui rejette et qui élimine son Créateur, son Sauveur et son Dieu.


Et pourtant, avec toute l’Eglise dans le monde entier nous célébrons aujourd’hui la royauté universelle du Christ. Les rois ne doivent-ils pas être puissants pour pouvoir gouverner efficacement ? Ne doivent-ils pas être victorieux ? Alors pourquoi nous avons devant les yeux un homme impuissant, pitoyable, suspendu à une croix ?


C’est parce que la Croix est le trône de notre Roi. Le Christ ne siège pas dans un de ces fauteuils en velours, rembourrés, orné de dorures et de diamants, comme les rois de ce monde qui passe ; il règne de la Croix.


Comment cela ? Comment ce signe de défaite cinglante peut-il être en même temps le signe de la victoire définitive de notre Roi ? C’est ce que Jean Paul II appelait le paradoxe de la Royauté du Christ. Cette victoire est inaugurée en ce monde, mais elle n’est pas de ce monde. Elle commence dans les cœurs de ses disciples, de chrétiens comme vous et moi, de tous ceux qui croient en lui et qui lui obéissent. L’Eglise et les saints sont des signes vivants de ce Royaume, comme les bourgeons sont les signes avant-coureurs de la frondaison.


Ainsi, comme le Royaume du Christ  transcende ce monde, on peut comprendre que son trône est différent des trônes de ce monde. Le Royaume du Christ est fondé sur la puissance irrésistible de l’amour inconditionnel de Dieu pour chacun de nous. Sur la croix, Jésus nous révèle cet amour en souffrant et en mourant pour nous sauver, alors même que nous sommes encore pécheurs. Lors de la Résurrection, cette puissance irrésistible éclatera au grand jour. Voilà pourquoi notre Roi règne sur le trône de la Croix.

 

 

Le Bon Larron a bien compris cela. Le mauvais larron, lui, n’a rien compris du tout. Pilate et Hérode, ceux qui gouvernent le monde, n’ont rien compris non plus...

 

Pour lire la suite de l'homélie, cliquer sur le logo Praedicatho :

 

logo Praedicatho 300pp.jpg


17:54 Écrit par Père Walter dans Homélies 2009-2010 (année C) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : evangile, ecriture, bible, homelie, chrit roi, dimanche, liturgie, croix, bon larron | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |