25/06/2010

“MDG 2010: Keeping the promise” (Objectifs de Développement du Millénaire : maintenir la promesse)

Bruxelles (Agence Fides) – On connaîtra cet après-midi le document du Rapport 2010 sur les Objectifs de Développement du Millénaire “MDG 2010: Keeping the promise” (Objectifs de Développement du Millénaire : maintenir la promesse).

 

http://www.un-ngls.org/images/mdg2010/2010_v_b.gif


Publié quelques mois avant la rencontre qui aura lieu en septembre à New York entre les leaders mondiaux, le rapport entend présenter les progrès et les engagements non respectés jusqu’à maintenant. Les huit MDG, depuis celui visant à diminuer la pauvreté de moitié à ceux visant à stopper la diffusion du VIH/SIDA et assurer l’instruction élémentaire universelle, sont des objectifs à atteindre avant 2015 établis par tous les pays et par toutes les institutions les plus importantes pour le développement du monde.

Même si de nombreux pays se sont améliorés, 5 ans avant le terme fixé pour atteindre les engagements établis en 2000, chaque minute, dans le monde, une femme meurt pour des complications liées à la grossesse et à l’accouchement, et pour chaque femme qui meurt 20 sont victimes d’infirmités ; chaque jour, environ 29 000 enfants meurent avant d’avoir atteint l’âge de 5 ans, la plupart pour des raisons facilement prévisibles ; chaque année la tuberculose, le VIH/Sida et le paludisme tuent plus de cinq millions de personnes, coûtant des millions de dollars aux économies de pays déjà très pauvres. Il y a eu une grande mobilisation pour répondre aux besoins des plus pauvres.

Parmi les différentes initiatives, en 2002 Kofi Annan a lancé une Campagne aujourd’hui présente dans plus de 50 pays dans quatre continents, avec l’objectif de mettre fin à la pauvreté en atteignant les Objectifs du Millénaire. Mais chaque pays représente une réalité particulière et il faut donc des actions différentes ; chaque Campagne agit localement pour responsabiliser les gouvernements et les citoyens au respect des objectifs principaux de chaque région. Alors qu’en Europe par exemple l’objectif principal est d’augmenter l’Aide Publique au Développement, éliminer la dette des pays pauvres, changer les règles du commerce international en faveur des pays plus pauvres, transférer les technologies, dans les pays africains on vise surtout l’éducation ou l’alimentation.

(23/6/2010 Agence Fides)