27/03/2010

Les mesures prises en 2001 pour lutter contre la pédophilie

Après la publication cette semaine des deux articles controversés du New York Times sur Benoît XVI dans le contexte général des affaires de pédophilie au sein de l’Église, l’Osservatore Romano fait œuvre de pédagogie et de transparence.

 

http://www.pccs.it/img/OR_Colori.jpg


Le quotidien du Saint-Siège publie en effet dans son édition datée de ce samedi, le texte intégral du motu proprio de Jean-Paul II, Sacramentum Sanctitatis Tutela, publié le 30 avril 2001, dans lequel il est dit que les délits les plus graves seraient traités par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

Il rend public également l’intégralité de la lettre Ad exsequendam ecclesiasticam legem, publiée le 18 mai 2001, et signée par le cardinal de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi de l’époque, le cardinal Joseph Ratzinger.

Dans ce second document qui s’adresse à toute la hiérarchie catholique, les actes impurs sont cités au rang des délits les plus graves.

 

Les précisions de Xavier Sartre (Radio Vatican): >>