06/12/2010

Côte d'Ivoire : Bouaké entre peur et prière

cote-d'ivoire.JPGAvant l'élection présidentielle en Côte d’Ivoire, on parlait d'un pays coupé en deux entre le nord, loyal aux anciens rebelles des Forces nouvelles, et le sud pro-Gbago. Après le vote, la rupture se concrétise. Le pays de l'ouest africain a désormais à sa tête deux présidents, mais aussi deux Premiers ministres. Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara, une fois leurs prestations de serment achevées, ont nommé leurs chefs de gouvernement faisant presque fi de l’arrivée, pour une tentative de médiation, de l’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki.

Lire la suite