21/12/2009

Vœux aux membres de la Curie romaine : Benoît XVI souligne les sujets qui lui furent chers en 2009

Benoît XVI s’adressait aux cardinaux, archevêques et évêques de la Curie romaine pour l’échange traditionnel des vœux de Noël, une rencontre toujours très attendue car elle permet au Pape d’attirer l’attention sur les sujets qui lui sont chers et de revenir aussi sur les temps forts de l’année écoulée.

 

vidimus.stellam


Benoît XVI a ainsi évoqué la fin de l’année paulinienne et le début de l’année sacerdotale, soulignant combien le rôle du prêtre est important, combien, grâce aux services apparemment petits d’un seul homme, en l’occurrence le saint curé d’Ars, Dieu peut faire de grandes choses. Mais ce qui semble avoir marqué Benoît XVI au plus haut point cette année fut sa découverte du continent africain.


Écoutez le compte-rendu de Marie Duhamel (Radio Vatican) : >>

 

place-st-pierre

 

Autre dossier prioritaire abordé par le Pape : l’attention qui doit être accordée aux non-croyants. L’Église catholique devrait ouvrir une sorte de « cour des gentils » où les hommes pourraient d’une manière ou d’une autre rencontrer Dieu. Si le dialogue interreligieux est important, Benoît XVI demande surtout aux catholiques de ne pas négliger le contact avec les personnes qui se considèrent agnostiques ou athées. L’Église doit les aider à ne pas écarter la question de Dieu, qui est essentielle pour chaque existence humaine.


Évoquant quelques temps forts de l’année qui s’achève le Pape a également mentionné sa visite au printemps dernier, à Jérusalem, au mémorial de l’holocauste de Yad Vashem, une rencontre bouleversante avec la cruauté de la faute humaine, avec la haine d’une idéologie aveuglée qui sans aucune justification a livré des millions de personnes à la mort et qui, en dernière analyse, a voulu chasser Dieu de la terre, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de Jésus Christ.