14/02/2010

En Somalie, les civils, premières victimes de la guerre

La guerre dure depuis près de vingt ans en Somalie et les combats se sont intensifiés depuis 2006. Le haut commissariat de l’ONU pour les déplacés parle aujourd’hui de plus d’1,5 million de déplacés et pour le seul mois de janvier, d’au moins 260 morts civils.

 

somalie-petite.png (330×355)


Les civils somaliens qui payent une guerre de pouvoir entre deux principales factions. D’un côté, le gouvernement de transition mené par Sharif Cheik Ahmed, un ancien chef de guerre élu président en 2009 par des élus modérés, de l’autre deux milices dites plus radicales, celle du Hezb-al-Islam et celle de la jeunesse, Al Shebab.


Un conflit d’abord idéologique, comme l'explique Bénédicte Godrieaux, expert de la Somalie pour l’association de défense des droits de l’homme Amnesty International: >>

 

(Radio Vatican)