02/06/2010

Le Pape appelle à prier pour les victimes suite à l’assaut au large de Gaza

 

audience2

 

Lors de l'audience générale le Pape est revenu sur les évènements liés à Gaza, il a déclaré :

«Je suis avec une profonde inquiétude les tragiques évènements qui se sont déroulés à proximité de la bande de Gaza. Je tiens à exprimer mes vives condoléances aux victimes des ces douloureux évènements, qui préoccupent tout ceux qui ont à cœur la paix dans la région. Encore une fois, je souhaite redire avec force que la violence ne résous pas les conflits, mais en aggrave les conséquences dramatiques et engendre encore plus de violence. J’appelle tous les responsables politiques au niveau local comme international afin qu’ils recherchent sans relâche des solutions justes à travers le dialogue, afin de garantir aux populations de la région de meilleurs conditions de vie, dans la concorde et la sérénité. Je vous invite à vous unir à ma prière pour les victimes, pour leurs familles et tous ceux qui souffrent. Que le Seigneur soutienne les efforts de ceux qui ne manquent pas d’œuvrer pour la réconciliation et la paix». >>

audience1


Le Pape a consacré ce merecredi sa catéchèse à Saint Thomas d'Aquin: >>


Écoutez le résumé de la catéchèse et les paroles que Benoît XVI a adressés aux pèlerins de langue française : 

«Sœurs et frères, je poursuis ma catéchèse sur les grands théologiens du Moyen-âge. Surnommé le Docteur Angélique à cause de la sublimité de sa pensée et de la pureté de sa vie, Thomas est né vers 1224 à Aquin, près du Mont Cassin. Désireux très tôt d’embrasser l’idéal dominicain, il connut l’opposition de sa famille. Une fois majeur, il se mit sous la conduite de Saint Albert le Grand qui devint son maître et son grand ami. En étudiant Aristote, il démontra l’harmonie naturelle entre la foi chrétienne et la raison. Il enseigna la dogmatique à Paris, qui vit le début de sa prodigieuse production littéraire qui culmine dans la Summa Theologiae, la Somme théologique avec ses célèbres quaestiones. Pour Thomas, la charité est principalement l’amitié de l’homme pour Dieu, et pour les êtres qui lui appartiennent. Il composa aussi des hymnes liturgiques au Saint Sacrement. Sa grande humilité l’entraînait à considérer la grandeur et la beauté de Dieu infiniment supérieures à toute pensée sur la foi. Il encouragea les prédicateurs à parler avec simplicité et ferveur. Préoccupé jusqu’à la fin par la justesse de sa doctrine, Thomas eut un dialogue émouvant avec le Crucifié qui lui dit : « Tu as bien parlé de moi, Thomas ! Quelle sera ta récompense ? », le Saint répondit d’une manière exemplaire pour nous tous : « rien d’autre que toi, Seigneur ».

 

audience3


Le Pape a également ajouté : « Je confie à votre prière, chers pèlerins francophones, mon Voyage Apostolique à Chypre et tous les Chrétiens du Moyen Orient. Priez aussi pour les prêtres et les séminaristes. Puisse le Seigneur Jésus vous accompagner dans votre vie ! Que Dieu vous bénisse !».

 

(Radio Vatican)