14/06/2010

Le cargo de la mort jugé aux Pays-Bas

En 2006, le cargo Probo Koala déchargeait sa cargaison de produits toxiques en plein cœur d’Abidjan. Dans la capitale ivoirienne, des milliers de personnes étaient intoxiquées par les matières dangereuses et leurs effluves. Dix-sept personnes sont mortes des suites de la catastrophe.

 

http://www.planetenonviolence.org/photo/457956-561361.jpg


Quatre ans après, Trafigura, la société d'affrètement du Probo Koala, aurait versé près de 152 millions d’euros de dédommagement aux autorités ivoiriennes. Un "petit arrangement entre amis" et dont les Ivoiriens tombés malades n’ont pas forcément bénéficié. Et si justice ne se fera probablement pas en Côte d’Ivoire, il n’en va pas de même en Europe.

Le procès de Trafigura a commencé ce mois-ci aux Pays-Bas. La multinationale est accusée de ne pas avoir mentionné la nature des déchets à son bord , lors de son escale dans le port d’Amsterdam avant de rejoindre l’Afrique. Un procès pour quel enjeu ?

 

 

cargo.honte


Charlotte Nithar est directrice de l’Association de protection de l’environnement Robin des Bois et co-auteur du livre Le cargo de la honte qui vient de paraître chez Stock .

 

 


Un dossier réalisé par Olivier Bonnel (Radio Vatican): >>


17:25 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : probo koala, abidjan, cote-d ivoire, trafigura, pays-bas, amsterdam, afirque, europe, charlotte nithar, le cargo de la honte, stock | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |