25/09/2009

Propagandes homophiles en milieu scolaire

Voici le numéro de Sed Contra qui vient d’être mis en ligne, avec un dossier sur l’accéditation désormais nationale (en France) des propagandes homophiles en milieu scolaire, qui n’a trouvé aucun écho dans les grands médias.

Merci à ceux soutiennent le site des “chercheurs de sens” en  mobilisant leurs carnets d’adresses électroniques et (plus encore, bien sûr) en s’abonnant ou en se réabonnant.


Adresse du site : http://sedcontra.fr


EDITORIAL
Haro sur les patrons ?
Les patrons français ont bon dos… Non pas les très “gros”, qui sont quelques centaines en France à encaisser plusieurs millions d’euros par an : personne n’ira vraiment les plaindre, si la crise les oblige à survivre demain avec 50% seulement de tels revenus ! Non : les autres, les deux millions et demi d’entrepreneurs qui se retrouvent aussi sur la selette médiatique… en raison de leur rémunération supposée. […]

Lire la suite : http://www.sedcontra.fr/Editorial/Haro-sur-les-patrons.html


MOT DU JOUR
Réhabiliter l’attention
L’étymologie du mot attention dit exactement la chose, mais en mesure aussi la difficulté : ad tendere, c’est tendre vers… Tendre mes facultés sensorielles et mentales en direction d’une personne ou d’un objet unique, qui doit impérativement exclure les autres de mon esprit le temps nécessaire à son écoute ou à son appropriation. Faire attention, chez soi comme sur son lieu de travail, c’est fermer résolument toutes les portes à la “tyrannie de l’urgence” et au tsunami perpétuel de “l’information”. […]


Lire la suite : http://www.sedcontra.fr/Mot-du-jour/Rehabiliter-lattentio...

ÉDUCATION
Les propagandes homophiles accréditées par l’Education Nationale
Du Principe Libéral Avancé de Giscard (aligner la loi sur les mœurs supposées de la population) au triomphe homophile du troisième gouvernement Fillon (chasser le droit naturel des manuels scolaires) il n’y avait qu’un pas, à l’aune des processus de décadence des civilisations. Le voici donc franchi, avec l’accréditation nationale des propagandes scolaires de “SOS Homophobie”… Que M. Nicolas Sarkozy ait la décence au moins de ne plus évoquer les “méfaits de Mai-68” sur la conscience morale et civique des Français, quand le gouvernement dont il guide jour et nuit tous les pas s’emploie à les inscrire de force dans l’éducation des enfants ! […]

Lire la suite : http://www.sedcontra.fr/La-Une/Les-propagandes-homophiles...