15/12/2008

Quatre à cinq jours ?

Quatre à cinq jours ... C'est ce qu'ils disaient.

France Telecom n'étant pas le Père Noël, il était permis d'y croire. Force est de constater que pour eux, comme pour le Seigneur, mille ans sont comme un jour, ou, plutôt, un jour comme mille ans.

En tout cas, trois semaines plus tard, je ne suis toujours pas plus avancé, et toujours contraint au chômage technique pour ce qui concerne mon apostolat sur la toile. Il n'y a pas que les ouvriers dans l'industrie automobile !

23:34 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : automobile, france telecom, internet, chomage | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |