21/02/2009

Lourdes: plus de 9 millions de pèlerins en un an

Plus de 9 millions de pèlerins à Lourdes durant l’année jubilaire



ROME, Jeudi 19 février 2009 (ZENIT.org) - En faisant le bilan de l'année jubilaire (7 décembre 2007 - 8 décembre 2008) commémorant le 150ème anniversaire des apparitions, les sanctuaires de Lourdes ont salué une année exceptionnelle tant sur le plan pastoral que de la fréquentation.  

9 033 773 : c'est l'estimation du nombre de pèlerins durant l'année jubilaire. Soit une augmentation significative par rapport à l'année 2007 où le nombre de pèlerins avait été estimé à 6 252 760.  

Il s'agit d'une « estimation » fondée sur un calcul effectué une fois par mois par le service de sécurité, comprenant les malades, les hospitaliers, les pèlerins. 

Parmi les pays d'Europe les plus représentés, la France et l'Italie arrivent en premières positions, suivies de l'Espagne, de l'Irlande, de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne.  

Hors d'Europe, on compte notamment des pèlerins venus d'Asie du Sud, d'Amérique du Nord et d'Amérique du Sud. 

Les sanctuaires de Lourdes ont aussi fait valoir leur « tradition d'accueil » en évoquant tout d'abord la venue de Benoît XVI au mois de septembre 2008, mais aussi les nombreuses personnalités qui se sont rendues à la Grotte de Massabielle durant l'année jubilaire.  

Ils ont notamment fait part du passage de personnalités telles qu'Ingrid Betancourt, le prince Albert de Monaco, Michèle Alliot-Marie, Christine Boutin, Bernadette Chirac ou encore le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé. 

C'est la première année que les résultats financiers de toutes les structures sont positifs ; « ce qui n'était jamais arrivé » saluent les sanctuaires de Lourdes. 

« Et après », interrogent-ils ? A la fin de ce jubilé, Mgr Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes, évoque quatre dimensions à développer dans l'avenir : la prière pour favoriser le recueillement et permettre à Lourdes de « devenir une de ces ‘écoles de prière' que désirait le pape Jean-Paul II ». La famille, aujourd'hui « grande malade », estime Mgr Perrier qui souhaite encourager des « propositions praticables en famille ».  

L'évêque de Tarbes et Lourdes met aussi l'accent sur « l'aide aux familles marquées par une défaillance psychique », des défaillances qui sont de plus en plus nombreuses, notamment celles qui frappent le grand âge. Il propose enfin la création d'un « véritable pôle multimédia » pour « que le Message de Lourdes ne se limite pas à Lourdes ».