03/03/2010

Benoît XVI à l’audience générale : puisse l’idéal de Saint Bonaventure être un programme pour l’Église du troisième millénaire

Au cours de l’audience générale de ce mercredi, qui s’est tenue devant huit mille fidèles rassemblés salle Paul VI au Vatican, le Pape a appelé l’Église à adopter un style de vie chaste, modeste et obéissant. Benoît XVI a dédié sa catéchèse à saint Bonaventure de Bagnoregio, docteur de l’Église, qui sut harmoniser la spiritualité franciscaine avec la réflexion théologique.

 

bxvi


Au moment des saluts, la Pape a rappelé la figure de Frédéric Chopin, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance, et a exhorté les Églises locales à s’engager toujours plus efficacement en faveur des Tsiganes.

 

bxvibis

 

Écoutez le résumé de la catéchèse et les paroles que Benoît XVI a adressés aux pèlerins de langue française: >>



Résumé de la catéchèse en langue française

     Chers Frères et Sœurs,

     Saint Bonaventure a vécu au treizième siècle. Homme d’action et de contemplation, de profonde piété et de prudence, il a contribué à former l’harmonie entre la foi et la culture. Étudiant à Paris, il fut fasciné par la ferveur et la radicalité évangélique des Frères Mineurs, il demanda à entrer dans la famille des disciples de saint François. Puis, il poursuivit ses études à la faculté de théologie de l’Université de Paris, et il devint l’un des plus importants théologiens de l’histoire de l’Église. Toute sa pensée fut profondément christologique. Dans un écrit intitulé La perfection évangélique, il montra que l’Église est rendue plus belle par la fidélité de ses fils et de ses filles qui, par la grâce de Dieu, sont appelés à observer les conseils évangéliques et à témoigner ainsi que l’Évangile est source de joie et de perfection. Lorsque Bonaventure fut élu Ministre Général, l’Ordre des Frères Mineurs comptait 30 000 membres, répartis dans tout l’Occident. Pour en assurer la communion, il présenta l’authentique charisme de François et son enseignement dans une biographie où nous trouvons le portrait le plus fidèle du saint Fondateur. Pour Bonaventure, François est un homme qui a cherché passionnément le Christ et qui s’est entièrement conformé à lui. Puisse cet idéal être aussi un programme pour l’Église du troisième millénaire et pour chaque chrétien !


     * * *

 


source: Siciliani Gennari/SIR


     Je suis heureux de vous accueillir chers pèlerins de langue française, en particulier le groupe ‘Chrétiens en grandes écoles’, de Paris et les servants d’autel, de Versailles. Que ce temps du Carême soit pour vous tous une occasion de rechercher le véritable visage du Christ, pour lui conformer votre existence ! Que Dieu vous bénisse !

 

(Radio Vatican)