03/01/2010

Une Année Sainte à Saint-Jacques de Compostelle : un temps de grâce pour l'Europe

A Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne, le dernier jour de 2009 aura été marqué par le coup d’envoi d’une Année Sainte. A 16h30, la porte Sainte de la cathédrale a été ouverte, une concélébration solennelle a suivi.

 



La première Année Sainte à Compostelle remonte à 1120, sous le pontificat de Callixte II. L’année Sainte 2010 verra converger des pèlerins du monde entier vers la tombe de l’Apôtre Saint-Jacques le Grand. On espère qu’elle favorisera un réveil spirituel et religieux en Europe, et qu’elle permettra de réaffirmer les racines chrétiennes du vieux continent, son identité.

Benoît XVI a fait parvenir un message à l’archevêque de Saint-Jacques de Compostelle, Mgr Barrio. Pour le Pape, cette Année Sainte peut être un temps de grâce et de pardon, une opportunité pour les pèlerins de s’imprégner de la parole de Dieu, de contempler de nouveaux horizons

Hélène Destombes (Radio Vatican): >>