28/02/2010

Exposition sur le P. Matteo Ricci à Pékin

ASIE/CHINE - Écho de la presse officielle au sujet de l’exposition sur le P. Matteo Ricci à Pékin

Pékin (Agence Fides) – “Matteo Ricci – Rencontre de la civilisation dans la Chine des Ming”, c’est l’exposition pour commémorer les 400 ans de la mort du missionnaire jésuite italien, qui s’est ouverte à Pékin avec une grande répercussion de la presse officielle en langue chinoise et anglaise, comme l’agence Xin Hua, en soulignant que le grand missionnaire italien a été le premier européen qui a apporté les succès de la technologie et de l’art en Chine.

 

riccimap.gif (244×316)


Du 7 février au 20 mars 2010, au Capital Museum de Pékin, le public chinois peut apprécier le jésuite de Macera qui “s’est fait chinois”, l’étranger le plus estimé, connu et aimé tout au long de ces siècles en Chine. Aujourd’hui sa figure continue de briller dans le pays auquel il a dédié sa vie, où il est mort et où il a été enseveli, il y a exactement 400 ans.

L’exposition, promue par la Région des Marches en Italie, par le Centre d’Échange de la Section archéologique chinoise, par le Capital Museum en collaboration avec l’Institut Italien de la Culture de l’Ambassade Italienne auprès de Pékin, retrace la vie extraordinaire du P. Li Ma Dou, nom par lequel les chinois aiment appeler le P. Matteo Ricci.

Par ailleurs, l’exposition présente aussi deux cents chefs d’œuvre – peintures, incisions, cartes géographiques, montres… – pour raconter le chemin du P. Li Ma Dou dans l’histoire de la dynastie des Ming. L’exposition ira ensuite à Shanghai (Shanghai Museum, du 3 avril au 23 mai) et à Nankin (Nanjing Museum, du 5 juin au 25 juillet). (NZ)

(Agence Fides 24/02/2010)