07/11/2009

Benoît XVI à Brescia pour rendre hommage à Paul VI

Benoît XVI passera la journée de dimanche à Brescia, terre natale de Paul VI, en Lombardie, dans le Nord de l’Italie. Sa visite, qui durera un peu plus de 10 heures, aura la forme d’un pèlerinage sur les traces de ce prédécesseur dont il se sent si proche.

 

benoît xvi


Le Pape présidera une messe à 10h30 sur le parvis de la cathédrale de Brescia et visitera la maison natale de Paul VI, dans le village voisin de Concesio, avant d’inaugurer le nouveau siège de l’institut Paul VI. Au cours de cette cérémonie Benoît XVI remettra lui-même le prix International Paul VI à la collection française Sources Chrétiennes, fondée en 1942 par 4 jésuites, dont Henri de Lubac et Jean Daniélou.

Le Pape se recueillera également devant la dépouille d’un prêtre du XIX° siècle, canonisé le 26 avril dernier : Saint Arcangelo Tadini, qui s’est distingué par son engagement social auprès des ouvriers. Le retour de Benoît XVI à Rome est prévu vers 20h.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/7b/Brescia_city_skyline_from_the_city_castle.jpg/300px-Brescia_city_skyline_from_the_city_castle.jpg

Brescia, où Paul VI a passé toute sa jeunesse

 


Commentaire, Romilda Ferrauto

C’est pour honorer la mémoire de Paul VI que Benoît XVI se rendra ce dimanche à Brescia, la terre natale de ce grand Pape du XX° siècle à qui il fut donné de porter à terme le Concile Vatican II. Une journée intense de prière et de souvenirs pour Benoît XVI qui a plus d’une fois exprimé sa proximité et son admiration sincère pour son prédécesseur, trop souvent incompris, à qui il doit la pourpre cardinalice.

Paul VI avait une profonde estime pour Joseph Ratzinger qu’il avait qualifié d’illustre maître en théologie.

« Paul VI et Benoît XVI, deux papes qui ont bien des choses en commun", souligne, dans les colonnes de L’Osservatore romano, le cardinal Re, Préfet de la Congrégation pour les évêques, lui-même originaire de Brescia. Ces traits communs, ce sont la spiritualité, la vie intérieure, la fidélité au Christ et à l’Eglise, et surtout la défense de ce qui devrait caractériser la lecture et l’application de Vatican II : le renouveau dans la continuité, autrement dit, « oui à réforme non à la rupture ».

Traits communs mais aussi filiation explicite. Peu après son élection en 2005, Benoît XVI avait tenu à souligner qu’il se situait résolument dans le sillage de Jean XXIII, puis de Paul VI, dont il a loué la sagesse et la prudence. Paul VI, les catholiques de Brescia le gardent dans leur cœur. Pour leur évêque Mgr Molinari, il y a, dans la vie de Paul VI, un trésor de spiritualité qui peut aider et enrichir l'Eglise d'aujourd'hui.