14/09/2009

Lancement d’un blog catholique : Les 'Sacristains' avancent au large

Lancement d’un blog catholique : Les « Sacristains » avancent au large

Un blog collectif

 


ROME, Lundi 14 Septembre 2009 (ZENIT.org) - L'idée de Sacristains, « le site qui sonne les cloches », est né de la tourmente médiatique qui a accompagné le voyage de Benoît XVI en Afrique. Devant les « carences » des médias et la difficulté des catholiques de faire entendre leur voix, les fondateurs du site ont souhaité se fédérer et augmenter la visibilité des catholiques sur Internet.

Blogueurs anonymes et habitués de la toile, l'avocat Koz et les journalistes Chafouin Edmond Prochain ont uni leur « volonté commune de contribuer à une paisible mais visible présence catholique sur Internet ». et

« Fidèles de l'Église,  ils sont aussi fidèles à l'Église et au pape, sans s'interdire une critique justifiée », affirment-ils. Leur but : « centraliser en un lieu unique des contributions déjà existantes présentant un regard catholique sur la société ».

A l'aube de ce lundi 14 septembre, leur « équipage » a répondu à l'appel du large, ils ont mis « leur embarcation à l'eau », conscients que « toutes les brèches ne sont pas colmatées ». Mais « n'attendons pas d'être parfaits pour oser prendre le large, ou nous resterons sur la rive », soulignent-ils.

Edmond Prochain et les Sacristains ont répondu à nos questions.


Zenit - Comment définissez-vous ce blog : d'actualité catho, d'actualité sous le regard catho, d'évangélisation... ?

R - C'est un « blog de blogs », c'est-à-dire un site destiné d'abord à mettre en commun des articles publiés sur les blogs respectifs de chacun. Nous écrivons aussi des articles spécifiques, mais l'idée de départ était de regrouper en un seul portail les billets que nous écrivons dans notre coin, de façon à améliorer la visibilité des uns et des autres (et donc la portée d'une voix catholique sur internet, ce qui est le seul véritable intérêt !). Ensuite, selon la personnalité, le style et les centres d'intérêt de chacun, nous allons réagir à l'actualité, publier des billets d'humeur, des méditations, relayer des initiatives qui nous ont marqué, etc. La ligne éditoriale, c'est la réunion de toutes nos personnalités, qui s'expriment déjà sur nos blogs. C'est, en quelque sorte, un site de chroniques catholiques.


Zenit - A qui vous adressez-vous ?

R - Nous nous adressons dans un premier temps à nos lecteurs habituels, pour leur faire découvrir d'autres blogs, d'autres styles. Et comme nous n'avons pas tous des sites uniquement catholiques dans les sujets abordés, les lecteurs ne devraient pas être uniquement « du bocal ». Le but est évidemment d'élargir au maximum le public touché.


Zenit - Avec tous les blogs catho qui ont fleuri ces derniers temps sur Internet, pourquoi un de plus ?

R - Eh bien, justement pour simplifier la vie aux lecteurs ! Ce n'est pas « un blog de plus », puisqu'il n'est pas sur le même plan que les autres : celui-ci a la vocation d'unifier un peu les voix éparses. Plutôt que de visiter dix blogs le matin pour voir qui a publié un nouveau billet, un coup d'œil sur Sacristains permettra de savoir ce qu'il y a de neuf à lire ! Et, par la même occasion, de découvrir des billets sur des sites qui n'étaient pas forcément dans nos « favoris » au départ.


Zenit - Est-ce que vous regrouper pour cette initiative, c'est chercher à mieux peser ?

R - C'est surtout montrer que les catholiques sur Internet ne sont pas complètement isolés, chacun dans leur coin. Nous sommes tous membres d'une Eglise que nous voulons unie, alors nous nous unissons aussi pour porter plus fort (et plus loin) son message. Encore une fois, la raison d'être du site est réellement d'améliorer une présence paisible mais visible des catholiques sur Internet. Si cette visibilité peut permettre de toucher des personnes qui habituellement ne reçoivent pas le message de l'Eglise, notre objectif sera atteint.


Zenit - On découvre un blog très ... masculin. Où sont les femmes ?

R - Comme Adam, un peu seul à la Création... on les attend et on les espère ! C'est un regret que nous avons de ne pas avoir au moins une femme parmi nous au moment du lancement... Mais une chose est sûre : nous n'avons jamais voulu monter un collectif de machos, mais nous espérons bien avec ce site que des femmes qui tiennent des blogs catholiques de chronique, d'humeur ou de débat viendront nous proposer leur candidature. Pour peu qu'elles correspondent à la charte du site.

Marine Soreau