27/10/2009

'Entre Rome et Pékin' : Exposition sur Matteo Ricci au Vatican

« Entre Rome et Pékin » : Exposition sur Matteo Ricci au Vatican

IVe centenaire de la mort du grand jésuite italien


ROME, Lundi 26 octobre 2009 (ZENIT.org) - « Entre Rome et Pékin » : une exposition sur Matteo Ricci est organisée sur ce thème au Vatican sous la direction du prof. Antonio Paolucci. Elle sera présentée mercredi prochain, 28 octobre. 

 

 


Tombe de Matteo Ricci à Pékin


L'exposition est organisée par le Comité pour les célébrations du IVe centenaire de la mort du P. Matteo Ricci (1552-1610), en collaboration avec les Musées du Vatican, la curie généralice des jésuites et l'université pontificale grégorienne. 

Elle est organisée place Saint-Pierre dans le « bras de Charlemagne, » du nom de la statue équestre de Charlemagne qui trône au départ du côté gauche (en regardant la basilique Saint-Pierre) de la colonnade du Bernin. L'exposition sera ouverte du 30 octobre 2009 au 24 janvier 2010. 

La conférence de presse sera présidée par le cardinal Giovanni Lajolo, président du gouvernorat de l'Etat de la Cité du Vatican, qui sera entouré de Mgr Claudio Giuliodori, évêque de Macerata-Tolentino-Recanati-Cingoli-Treia, du prof. Antonio Paolucci, directeur des Musées du Vatican, du prof. Giovanni Morello, président de la Fondation pour les Biens et activités artistiques de l'Eglise, de l'avocat Adriano Ciaffi, président du comité promoteur pour les célébrations du IVe centenaire de la mort du P. Matteo Ricci, et du P. Federico Lombardi, s.j., directeur de la salle de presse du Saint-Siège. 

Déjà, en mai dernier, le pape Benoît XVI a invité à « approfondir la connaissance »  de la « personnalité » et de l' « activité  » du P. Matteo Ricci, s.j., et spécialement du Traité sur l'Amitié (De amicitia - Jiaoyoulun) dans lequel le pape voit un « modèle de rencontre fructueuse entre les civilisations européenne et chinoise » et pour « l'inculturation du christianisme en Chine ». 

Le pape Benoît XVI a adressé un message à Mgr Claudio Giugliodori, évêque de Macerata-Tolentino-Recanati-Cingoli-Treia, à l'occasion de différentes initiatives pour la célébration du IVe centenaire de la mort, survenue à Pékin le 11 mai 1610, du P. Matteo Ricci, jésuite, apôtre en Chine, et originaire de Macerata. 

Anita S. Bourdin