19/03/2010

Brésil: Le Conseil Missionnaire national et les Orientations pour l'évangélisation

AMERIQUE/BRESIL - Le Conseil missionnaire national et les Orientations pour l’évangélisation de l’Eglise au Brésil

 

[assembleia_comina_logo.jpg]


Brasilia (Agence Fides) – C’est aujourd’hui, 14 mars, que s’est conclue la réunion du Conseil missionnaire national (COMINA), sur l’activité missionnaire de l’Eglise au Brésil. La rencontre a eu lieu au siège des Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) à Brasilia. Les coordinateurs des Conseils missionnaires des 17 régions composant la Conférence épiscopale brésilienne y ont participé.

Des informations envoyées à l’Agence Fides sur la réunion, il ressort que « l’évènement a été caractérisé par un riche échange d’expériences entre de nombreux missionnaires travaillant dans plusieurs régions », selon le secrétaire exécutif du conseil (COMINA), le Père Joseph Altevir. “La rencontre a vraiment été un espace de joie, de convivialité, de participation, si bien qu’elle a rendu les participants enthousiastes et de plus en plus engagés dans la transformation des utopies en réalité et de l’espérance en actions missionnaires” a-t-il ajouté.

L’assesseur du COMINA, le Père Paulo Suess, a mis en évidence le fait que cette action missionnaire conjointe tournait autour d’une proposition et que les Orientations générales de l’activité évangélisatrice de l’Eglise au Brésil (DGAE) aidaient dans ce sens. « Le noyau de ces orientations n’est pas seulement un thème missionnaire pour une campagne, mais une politique fondamentale et la structuration de l’Eglise post-Aparecida » a-t-il dit.

Selon le P. Suess, les Orientations pour l’évangélisation de l’Eglise au Brésil offrent trois lignes d’action pour la mission. La première est la promotion de la dignité humaine, qui pour le théologien ne signifie pas « programme d’assistance ». La seconde oriente vers le renouvellement de la communauté, et traite entre autres du « dialogue à l’intérieur des communautés, de la diversité des ministères, de la formation et de la coordination des actions ». La troisième ligne oriente vers la construction d’une société solidaire qui soit « la racine de l’engagement social de la foi et de l’action ».

Selon le Père Altevir, l’un des points saillants de la réunion a été la participation aux travaux, le 13 mars, de 25 missionnaires de 17 pays qui se préparent au Centre culturel missionnaire (CCM) à réaliser la mission dans plusieurs régions du Brésil. (CE)

(Agence Fides, 16/03/2010)