29/06/2010

La Congrégation pour l'évangélisation des peuples publie une note de mise au point

Ces dernières semaines, la Congrégation pour l’évangélisation des peuples a été au cœur d’une polémique. Un ancien ministre italien aurait acquis de cette Congrégation un immeuble du centre de Rome à un quart de sa valeur réelle, en échange de faveurs au profit de son ex-préfet le Cardinal Sepe. Le Saint-Siège, tout en respectant le travail de la justice, tient à apporter des précisions sur un organisme important pour l’Église catholique.

Une note a été publiée aujourd’hui en forme de mise au point. Les précisions d’Olivier Tosseri (Radio Vatican): >>


La Congrégation pour l’évangélisation des peuples a un but premier et fondamental : guider et soutenir les jeunes Églises. Une vaste tâche qui comprend notamment la coordination et l’action des missionnaires à travers le monde ou encore la formation des clergés locaux, des catéchistes ou des acteurs pastoraux. Pour accomplir cette mission, la congrégation dirige et entretient à Rome une vaste série de structures destinée à la formation. Des universités et des collèges au service de milliers d’étudiants et de centaines de prêtres, séminaristes, religieux ou laïcs venus des cinq continents. Une œuvre primordiale pour l’avenir de ces jeunes Églises et de l’Église catholique dans son ensemble.

Mais la Congrégation ne néglige nullement le présent. Elle aide à la construction de nouvelles églises, participe financièrement à des programmes d’alphabétisation, d’éducations, de santé dans les pays les plus pauvres. Un financement qui provient principalement de la collecte des dons effectuée lors de la journée mondiale pour les missions et entièrement distribués par les Œuvres Pontificales Missionnaires.

Autre ressource, les revenus du patrimoine financier et immobilier constitué depuis des décennies grâce aux dons de bienfaiteurs. Ces dernières années des structures et des procédures ont été instituées pour garantir une gestion professionnelle. Cette mise au point permet de mieux comprendre l’identité et la valeur profonde d’une institution vitale pour l’Église et qui mérite le soutien de tous ceux qui ont à cœur le bien de l’homme et son développement intégral.