11/09/2009

Les évêques suisses s’opposent à l’interdiction des minarets

http://www.24heures.ch/files/imagecache/468x312/story/minaret.jpg

 

Les évêques suisses appellent leurs compatriotes à voter le 29 novembre prochain contre l’interdiction de la construction de minarets que veut imposer la droite populiste. Réunie de lundi à mercredi, la Conférence des évêques suisses, « dit non à l’initiative contre la construction des minarets », a indiqué la Conférence des évêques dans un communiqué qui relève que « les minarets, comme les clochers des églises, sont un signe de la présence publique d’une religion ».

Les évêques suisses soulignent que « l’interdiction générale de construire des minarets fragiliserait les efforts nécessaires pour établir une attitude d’accueil réciproque dans le dialogue et le respect mutuel ». C’est l’Union démocratique du centre, un parti notoirement xénophobe, qui est à l’origine de la consultation populaire. L’initiative a provoqué un tollé dans le monde politique suisse, mais a toutefois été jugée juridiquement conforme par le Parlement.

Claire Malapert a joint le Père Walter Müller, porte-parole des évêques suisses pour Radio Vatican. >>


La Suisse, où l’islam est la deuxième religion après le christianisme, compte plus de 310 000 musulmans sur une population de 7,5 millions d’habitants. Quatre minarets ont été édifiés à ce jour en Suisse et la construction d’un cinquième est prévue prochainement.