09/06/2010

Le plus grand rassemblement international de prêtres de toute l’histoire

Du 9 au 11 juin à Rome, pour la clôture de l’Année sacerdotale

 

logo_annee_sacerdotale



ROME, Mardi 8 juin 2010 (ZENIT.org) - Du 9 au 11 juin, la ville de Rome accueillera près de 9.000 personnes venues participer à la grande rencontre internationale des prêtres qui marquera la fin de l'Année sacerdotale, proclamée par le pape Benoît XVI pour le 150ème anniversaire du « dies natalis » de Jean-Marie Vianney, le saint Patron de tous les curés du monde. 

A cette occasion, Benoît XVI  proclamera le saint curé d'Ars « patron de tous les prêtres du monde ».

L'organisation logistique et technique de cet événement, promu par la Congrégation pour le clergé, a été confiée au service romain des pèlerinages, l'« Opera Romana Pellegrinaggi ». 

Ce grand rassemblement s'inscrit dans la continuité des précédentes rencontres internationales du clergé qui, entre 1996 et 2004, ont eu lieu à Fatima (Portugal), à Yamoussoukro (Côte d'Ivoire), à Guadalupe (Mexique), à Nazareth, Bethléem et Jérusalem (Terre Sainte), à Rome (à l'occasion du grand jubilé de l'An 2000) et, enfin, à Malte. 

La rencontre internationale des prêtres revient à Rome, au cœur de la chrétienté, sur le thème : « Fidélité du Christ, Fidélité du prêtre » et il se pourrait qu'il soit  non seulement l'événement ecclésial le plus suivi de l'année en cours, mais également le plus grand rassemblement de prêtres jamais réalisé jusqu'ici. 

La capitale italienne s'apprête donc à accueillir 9.000 prêtres provenant de 91 pays. Le maire de la ville, Gianni Alemanno, accueillera une délégation le mercredi 9 juin à 15h30 dans la Salle Pietro da Cortona des Musées du Capitole. Le matin même sera donné le coup d'envoi de ces trois journées sacerdotales, « trois jours » qui se dérouleront entre la basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs, la basilique Saint-Jean de Latran et la basilique Saint-Pierre. 

Les 9 et 10 juin, la basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs et celle du Latran, reliées en vidéo conférence, accueilleront la méditation du matin à partir de 9h00 qui sera suivie, dans chacune des basiliques, d'une adoration eucharistique et de la messe. 

Dans la soirée du 10 juin, à 20h30, ce sera au tour de la place Saint-Pierre d'accueillir une veillée, en présence du pape qui, le lendemain, à 9h30 , toujours place saint-Pierre, clôturera ces « trois jours » consacrés aux prêtres en présidant une concélébration eucharistique.

La rencontre internationale des prêtres, ouverte non seulement aux religieux, mais également aux séminaristes, aux diacres permanents, aux religieuses et aux laïcs engagés dans le soutien des prêtres au sein de leurs communautés paroissiales, sera également l'occasion pour tous les fidèles de participer aux deux célébrations en présence du pape, sur la Place Saint-Pierre, la veillée du 10 et la messe du 11.

Ces journées prévoient également des initiatives de Mouvements et autres organismes d'Eglise, coordonnées par la Congrégation pour le clergé, dès mardi 8 juin, dans la basilique Saint-Jean de Latran (9h30-19h30), notamment une retraite organisée par le Renouveau charismatique catholique international (ICCRS), puis un congrès à l'université pontificale Regina Apostolorum (à 15h00) sur le thème : « A l'image du Bon Pasteur. Le profil du prêtre au XXIème siècle », proposé par l'Institut Sacerdos de l'université, et le 9 juin, une manifestation, dans l'après-midi, à la salle Paul VI (à partir de 16h00) réalisée par les Mouvements des Focolaris et de Schönstatt. 

Enfin durant ces journées de prière, de réflexion et de partage, l' Opera Romana Pellegrinaggi s'est également engagée à proposer quelques expériences de pèlerinage à Rome et à l'étranger à tous les participants de ce grand évènement. Parmi eux, certains ont déjà demandé de bénéficier des propositions de « la Rome chrétienne », tandis que d'autres ont demandé à poursuivre ces « trois journées » de Rome par un pèlerinage en Terre Sainte, à Lourdes ou en Italie, où les destinations les plus demandées sont Assise et San Giovanni Rotondo.