05/12/2012

Benoît XVI : "L'obéissance de la Foi n'est pas contrainte mais abandon"

1_0_644807.jpegSaint Paul et son Epître aux Ephésiens ont inspiré la catéchèse de Benoît XVI, mercredi matin, pour l’audience générale qui s’est déroulée Salle Paul VI. Le Pape s’est surtout interrogé sur ce qu’est l’acte de la Foi, et ensuite l’obéissance de la Foi qui « n’est pas une contrainte, mais bien un abandon pour se laisser saisir par la Vérité de Dieu, une Vérité qui est Amour ». 


Quand l’homme se laisse « attirer par Dieu et prête tout son être, sa vie, son cœur et son intelligence » à Dieu, alors il s’abandonne « à l’océan de la bonté de Dieu ». Pour le Pape, c’est tout le sens d’être chrétiens. "De cette capacité d'obéissance et d'abandon, a-t-il ajouté, prend vie une nouvelle réalité, tout apparaît dans une lumière nouvelle: il s'agit d'une nouvelle conversion, et de fait la foi représente un changement de mentalité. Dieu nous saisit, nous attirer à Lui, devient le sens de la notre vie, le rocher sur lequel trouver la stabilité".


Quelques 4 000 personnes participaient à cette audience générale, durant laquelle Benoît XVI a poursuivi son cycle de catéchèses pour l'Année de la Foi, qui marque le 50 ème anniversaire de l'ouverture du Concile Vatican II.


Voici comment le Pape a développé cette réflexion en s'adressant aux fidèles francophones (Radio Vatican) : >> 

"Chers frères et sœurs, l’Apôtre Paul débute sa lettre aux Éphésiens par une prière de bénédiction adressée à Dieu, le Père de Jésus Christ. Il observe son action dans l’histoire du salut qui culmine dans l’incarnation, la mort et la résurrection de son Fils, Jésus. Paul contemple Dieu qui nous a choisis avant la création du monde pour être ses fils adoptifs, dans son Fils Unique, Jésus Christ. L’homme et la femme ne sont pas le fruit du hasard, mais du “dessein de bienveillance” de Dieu, du “mystère” de sa volonté. Le but du dessein divin est de réunir toute chose sous un seul chef, le Christ, qui seul conduit vers la plénitude voulue par son Père. Dieu révèle son amour en parlant aux hommes comme à des amis, en vivant parmi eux et en les introduisant dans sa communion. Celle-ci est l’œuvre de l’Esprit Saint et elle est offerte dans le Christ à tous les hommes. Elle est aussi l’accomplissement des désirs d’infini présents dans l’être humain. En ce sens, la foi est la réponse de l’homme à la Révélation de Dieu. C’est un acte par lequel on se laisse saisir par la Vérité : Dieu est Amour ! L’homme est appelé à « l’obéissance de la foi », à une véritable conversion. Chers amis, le temps de l’Avent nous met en face du « grand dessein de bienveillance » par lequel Dieu nous attire à lui pour nous faire vivre en pleine communion de joie et de paix avec lui. Par notre foi, notre espérance et notre charité, Dieu veut faire toujours resplendir sa lumière.


********************

Je salue avec joie les pèlerins francophones, particulièrement le groupe du “Jour du Seigneur”! L’Avent nous invite à renouveler notre certitude que Dieu est toujours présent dans nos vies. N’ayez pas peur de vous laisser guider par sa Parole et par les Sacrements ! Dieu est le roc qui nous donne la stabilité nécessaire pour rester toujours debout. Bon pèlerinage à tous !"