12/06/2009

Corpus Domini et Présence Eucharistique

CITE DU VATICAN, 11 JUI 2009 (VIS). A 19 h en la solennité du Corpus Domini, Benoît XVI a célébré la messe sur le parvis de St. Jean de Latran, avant de présider la traditionnelle procession eucharistique jusqu'à Ste. Marie Majeure.

 

http://www.anuncioblog.com/public/BenoitXVI-2/.BenoitXVI-00011_m.jpg


A l'homélie il a commenté la formule consécratoire, Ceci est mon corps, ceci est mon sang. S'adressant plus particulièrement aux prêtres, le Pape a dit:

"Devenir Eucharistie, c'est le voeu et l'engagement constant du prêtre, afin que l'offrande du corps et du sang du Christ faite à l'autel soit le sacrifice de notre existence. Chaque jour nous tirons des saintes espèces un amour libre et pur qui fait de nous des ministres dignes et des témoins lumineux du Seigneur. C'est ce que les fidèles attendent du prêtre, un véritable exemple de dévotion envers l'Eucharistie. Ils aime le voir en prière et en adoration silencieuse devant le Christ, à la suite du Curé d'Ars qui sera tout particulièrement évoqué au long de l'année sacerdotale... Conscients de notre indignité et malgré nos péchés nous devons nous alimenter de l'amour que le Seigneur nous offre dans le sacrement eucharistique. Ce soir, nous renouvelons notre foi dans la présence réelle car elle n'est pas facilement acquise".

Il existe de nos jours, a poursuivi le Saint-Père,

"un réveil de sécularisation qui pénètre même au sein de l'Eglise et qui peut se traduire par un culte eucharistique formel et vide, par des cérémonies sans l'implication du coeur qui s'exprime dans la vénération ainsi que dans le respect liturgique... Il existe une forte tentation de réduire la prière à des moments fugitifs et superficiels, en se laissant conditionner par les actions et les préoccupations de la vie".

Puis le Pape a rappelé qu'avec l'Eucharistie "le ciel descend sur terre, le demain de Dieu se fait présent et le temps est englobé dans l'éternité de Dieu".

Au cours de la procession, a-t-il ajouté,

"nous dirons au Seigneur, au nom de Rome, demeure parmi nous Seigneur, donne-nous le pain de la vie éternelle, libère de monde du mal, de la violence et de la haine qui contaminent les consciences, purifie par la puissance de ton amour miséricordieux".

Pendant la procession par la Via Merulana jusqu'à la Basilique de Ste. Marie Majeure, des milliers de romains ont chanté et prié en accompagnant le Saint-Sacrement, placé devant le Pape agenouillé sur la plateforme d'un véhicule.

(VIS)