09/04/2010

La dénucléarisation vue par le président de Pax Christi-France

Les États-Unis et la Russie ont signé à Prague un nouveau traité de réduction de leurs arsenaux nucléaires, soit une diminution de 30 % par rapport au précédent accord, passé à Moscou en 2002.

Barack Obama et Dmitri Medvedev ont salué à Prague un événement « historique », une « nouvelle page » dans les relations russo-américaines. Il faut noter que la réduction des arsenaux est considérable.


L’Église catholique travaille depuis longtemps en faveur de l’élimination des armes nucléaires. Le Saint-Siège est partie prenante au Traité de non-prolifération des armes nucléaires pour encourager à cultiver la paix. En septembre dernier, Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations avec les États appelait tous les États qui ne l’avaient pas encore fait à ratifier le traité d’interdiction complète des essais nucléaires, expression d’une culture du conflit et de la mort.

 

http://www.alta-frequenza.com/var/alta/storage/images/l_info/l_actu/mgr_marc_stenger_president_de_pax_christi_en_visite_en_corse_36490/219199-1-fre-FR/mgr_marc_stenger_president_de_pax_christi_en_visite_en_corse_line_actu.jpg


Monseigneur Marc Stenger (photo), président de Pax Christi-France, expose la position de l’Église catholique sur ce sujet délicat qu’est la dénucléarisation: >>

Propos recueillis par Faustine Prévot (Radio Vatican).