01/07/2010

À l’audience générale, le Pape met en avant la figure de Saint Joseph Cafasso

À l’audience générale, le Pape a présenté la figure de Saint Joseph Cafasso dont on vient de célébrer le 150e anniversaire de la mort.

 

foto_04


Devant plus de 10 000 fidèles, rassemblés place Saint Pierre, Benoît XVI a souligné le zèle pastoral de ce prêtre de Turin qui offrit toute sa vie au Seigneur et au prochain. Il se consacra en particulier aux prisonniers, ce qui lui valut d’être proclamé par le Pape Pie XII « patron des prisons italiennes » et modèle pour les prêtres engagés dans la confession et la direction spirituelle.

Écoutez le résumé de la catéchèse et les paroles que Benoît XVI a adressées aux pèlerins de langue française: >>


 

 

foto_10

 

 

Chers Frères et Sœurs, nous venons de célébrer le 150eme anniversaire de la mort de saint Joseph Cafasso. Né près d’Asti en 1811, ce prêtre piémontais rejoint à Turin, quatre mois après son ordination à l’âge de 22 ans, l’Internat ecclésiastique de Saint François d’Assise pour se perfectionner en pastorale. Il ne quittera plus ce lieu où il deviendra professeur de théologie morale et directeur spirituel, puis recteur. Animé d’une riche vie intérieure et d’un grand zèle pastoral, il accompagna de nombreux prêtres, parmi lesquels plusieurs saints et fondateurs dont Jean Bosco. Pendant 25 ans, il aida celui-ci à donner la réponse personnelle que le Seigneur attendait de lui. Compétent en théologie morale, il acquit sa profonde connaissance du cœur humain pendant les nombreuses heures passées au confessionnal. Il développa aussi un apostolat très fécond auprès des prisonniers dont beaucoup rencontrèrent à travers lui la miséricorde de Dieu, ce qui lui valut plus tard le titre de patron des prisons italiennes. Mort en 1860, le Pape Pie XII le proposa comme modèle à tous les prêtres qui se consacrent à la confession et à la direction spirituelle.

 

 

foto_07

 

Je suis heureux d’accueillir les pèlerins francophones, particulièrement ceux qui sont venus accompagner les nouveaux archevêques métropolitains à qui j’ai eu la joie de remettre le pallium. Je salue cordialement Monseigneur Albert Le Gatt, Archevêque de Saint-Boniface, Monseigneur Samuel Kleda, Archevêque de Douala, Monseigneur Joseph Atanga, Archevêque de Bertoua, Monseigneur André-Joseph Léonard, Archevêque de Malines-Bruxelles, Monseigneur Désiré Tsarahazana Archevêque de Toamasina et Monseigneur Pierre Nguyen Van Nhon, Archevêque de Hanoï. Je vous donne avec affection, ainsi qu’à tous les prêtres et aux fidèles de vos archidiocèses la Bénédiction Apostolique, en gage de paix et de joie dans le Seigneur !

 

foto_08

 


(Radio Vatican)