21/10/2009

À l’Audience générale, Benoît XVI évoque saint Bernard de Clairvaux

Ce matin, le Pape, à l’Audience générale place Saint-Pierre, a articulé sa catéchèse autour de saint Bernard de Clairvaux (1090-1153), « un des plus importants Pères de l’Église », voire un des derniers Pères de l’Église « par la capacité dont il fit preuve à recueillir avec sagesse le riche héritage de la doctrine patristique ». Il renouvela radicalement la vie monastique de son époque, en rappelant « la nécessité d’une vie sobre et mesurée » et en recommandant le soutien et le soin aux pauvres.

 

audience


Lors des saluts aux pèlerins de langue polonaise, le Pape a rappelé les travaux du Synode pour l’Afrique en évoquant les difficultés de ce continent et a appelé les pèlerins à soutenir l’Église en Afrique spirituellement et matériellement.

Écoutez sur Radio Vatican le résumé de la catéchèse et les paroles que Benoît XVI a adressés aux pèlerins de langue française: >>

Résumé de la catéchèse en langue française

Chers Frères et Sœurs,

Saint Bernard est l’un des plus grands Docteurs de l'Église. Né en 1090 à Fontaines, en France, il entre à Cîteaux, nouvelle fondation monastique, vers l’âge de 20 ans. Quelques années plus tard, en 1115, il fonde le monastère de Clairvaux, où il va affiner sa conception de la vie monastique et la mettre en pratique, soulignant particulièrement la nécessité d’une vie sobre et mesurée, et recommandant le soutien des pauvres. En ces années, il développa une vaste correspondance avec de nombreuses personnes, de haute et de modeste condition. A partir de 1130 il s’occupera aussi de graves questions concernant le Saint-Siège et l'Église. Deux aspects centraux de la doctrine de saint Bernard concernent Jésus Christ et Marie, sa sainte Mère, qui nous conduit à son Fils. Pour l’Abbé de Clairvaux, la vraie connaissance de Dieu consiste dans l’expérience personnelle de Jésus Christ et de son amour. La foi est avant tout une rencontre intime avec Jésus, qui nous permet de faire l’expérience de sa proximité, de son amitié, de son amour. C’est seulement ainsi qu’on apprend à le connaître toujours plus, à l’aimer et à le suivre. Que cela se réalise pour chacun de nous !



* * *

 

audience1

 

Je salue cordialement les pèlerins de langue française, particulièrement les jeunes d’Alsace et de Normandie ainsi que les servants de messe des unités pastorales Notre-Dame et Sainte-Claire du canton de Fribourg. Que l’enseignement de saint Bernard vous aide à découvrir toujours plus en Marie la Mère qui protège de toute crainte et qui nous guide vers son divin Fils. Que Dieu vous bénisse !