23/12/2009

Un prêtre engage un bras de fer avec la mafia

En Italie, autoriser la revente des biens confisqués à la mafia, c’est lui faire un cadeau. C'est ce que soutient l’association de lutte contre la mafia italienne, Libera, fondée par un prêtre italien, Don Luigi Ciotti (photo). Libera s’oppose aujourd'hui fermement à l’introduction d’un nouvel amendement à la loi de finances 2010. Un amendement qui autoriserait justement la revente aux enchères des biens confisqués aux mafieux.

 

http://aldocimmino.files.wordpress.com/2009/11/don-luigi-ciotti-libera.jpg


Jusqu’à maintenant, les propriétés confisquées étaient automatiquement confiées à la collectivité. C’était à la fois une démonstration de force de l’État face aux organisations mafieuses, mais aussi un antidote à la gangrène. Sur des terres empoisonnées un temps par la mafia pouvaient naître des fruits de la légalité. L’association Libera ne veut pas se résigner à voir disparaître cette conquête sur la criminalité organisée.

Reportage Mathilde Auvillain (Radio Vatican) : >>

07:30 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libera, italie, mafia, pretres, don luigi ciotti | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |