17/12/2010

La Chine bafoue la liberté religieuse et viole les droits de l'Homme

chine-vatican.JPGNouvelle critiques du Vatican à l’encontre de la Chine. Elles font suite à une réunion il y a une semaine des instances dirigeantes de l'Église officielle que le Saint-Siège ne reconnaît pas, et l'ordination précédemment d'un évêque sans le consentement de Rome.


Dans un communiqué publié ce vendredi, le Saint-Siège reproche à Pékin des actes "inacceptables" et "hostiles" qui provoquent "une grave perte de confiance". La réunion de la 8e Assemblée des représentants catholiques chinois, du 7 au 9 décembre derniers, et l'ordination d'un évêque à Chengde, "ont détérioré unilatéralement le dialogue et le climat de confiance établis" avec le gouvernement chinois, peut-on encore lire…

Lire la suite