18/02/2010

Sainte-Sabine, première station du Carême pour Benoît XVI

Le temps du Carême a débuté pour les catholiques, en ce mercredi des Cendres. À Rome, comme chaque année, Benoît XVI a présidé une procession pénitentielle, sur la colline de l’Aventin, au milieu d'une haie de fidèles, de l’Église bénédictine de saint Anselme, à la basilique Sainte-Sabine, confiée aux dominicains. Et c’est à Sainte-Sabine qu’il a imposé les cendres au cours d’une célébration eucharistique.

 

Basilique Sainte-Sabine à Rome


Selon une tradition très ancienne, les fidèles à Rome sont invités à prier pendant le Carême, chaque jour dans une église différente, dédiée à un martyr. L’église paléochrétienne qui porte le nom d’une jeune martyre du IIe siècle, Sainte-Sabine est ainsi la première station de Carême.


Dans son homélie le pape a relevé que l’humanité, aujourd’hui, a encore besoin d’espérer en un monde plus juste, de croire qu’un tel monde est possible malgré les déceptions quotidiennes. En ce début du Carême, l’Eglise indique la voie de la conversion personnelle et communautaire. Dieu est tout puissant mais aussi d’une indulgence infinie – a ajouté le Pape. Le carême nous invite à réaffirmer notre choix de suivre le Christ sur le chemin de l'humilité".

 

pape.cendres

 

Le cardinal Tarcisio Bertone, Secrétaire d’Etat et le cardinal Camillo Ruini, Vicaire émérite de Rome ont participé à la célébration, ainsi que de nombreux autres cardinaux, prélats et moines. Le Pape a reçu les cendres des mains du cardinal Jozef Tomko, cardinal-prêtre de Sainte-Sabine, préfet émérite de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples.

(Radio Vatican)