12/05/2010

Homélie pour l'Ascension du Seigneur C 2010

 

ascension-c-2007-xl.jpg 


L’Ascension est un mystère que nous ne méditons pas assez souvent. En fait, seulement ceux qui prient le Rosaire y pensent régulièrement. Pourtant, c’est une partie essentielle de la mission et du message du Christ. C’est le moment culminant, la "finale", l’apogée, le moment où la victoire du Christ est scellée au ciel pour toujours. Jésus monte au ciel comme un sacrifice vivant qui est à jamais le pont entre Dieu et l’humanité jusqu’à la fin du temps. C’est la raison pour laquelle les paroles qu’il prononce à cette occasion sont de la plus haute importance. Alors, que dit-il ? Deux choses.

 

D’abord il résume le message du salut. Il rappelle à ses Apôtres qu’il est venu dans le monde pour annoncer le salut, et ensuite pour le réaliser, l’accomplir, par sa souffrance, sa mort et sa résurrection. C’est la condition absolue pour que l’humanité puisse faire l’expérience tant désirée d’être sauvée du péché et de l’ignorance et d’avoir la paix du cœur.

 

Deuxièmement, il donne du travail à ses disciples. Il les appelle à être témoins de ces choses. Comme ils ne pourront pas remplir cette mission d’eux-mêmes et qu’ils auront besoin du Saint Esprit, il leur promet « une force, celle du Saint Esprit ». Mais ensuite, ils devront aller vers « toutes les nations » pour témoigner du Christ.

 

Ainsi, avec l’Ascension de Notre Seigneur, nous sommes au cœur de tout l’Evangile : le message du salut du Christ transmis à tous les hommes par le témoignage de l’Eglise.

 

Mais de quoi exactement les chrétiens ont-ils à rendre témoignage ?...

 

 

Pour lire la suite de l'homélie, cliquer sur le logo Praedicatho :

 

logo Praedicatho 300pp


18:35 Écrit par Père Walter dans Homélies 2009-2010 (année C) | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : evangile, ecriture, bible, liturgie, ascension, mission, priere, reconciliation, expiation, temoignage | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |