06/09/2009

La Mairie de Paris a interdit le concert gratuit Anuncio à Montmartre

La Mairie de Paris a interdit le concert gratuit Anuncio à Montmartre

 

festival


3 septembre 2009

Préparé depuis un an par plus de 250 bénévoles, le concert gratuit "Anuncio", prévu le 29 août sur la Butte Montmartre, a été contraint à l'annulation suite à une décision de la Mairie de Paris d'interdire le bruit… entre 19h30 et 22h.

Le dernier samedi du mois d'août, l'association Anuncio proposait pour la deuxième année consécutive un évènement se déroulant sur la butte Montmartre dans le cadre de son festival d’évangélisation. À l’affiche : un concert gratuit en plein air et un « village de tentes » abritant un vaste forum d’associations, d'expositions et d'artistes de rue.

En 2008, les organisateurs avaient eu la surprise de découvrir le soir de l'événement l'existence d'une représentation théâtrale dans les arènes de Montmartre : lors des démarches administratives, la mairie n'avait informé ni l'une ni l'autre des parties… En raison du volume de la musique, la représentation n'avait malheureusement pas pu avoir lieu.

Regrettant profondément cet incident imprévisible, l'association Anuncio a tout mis en œuvre pour que l'édition 2009 de son festival puisse coexister avec la représentation théâtrale. Dès le mois de mars, des démarches ont été entamées afin de chercher à concilier les deux événements. Mais la troupe a opposé une fin de non recevoir à l’ensemble des propositions.
 
Ce n'est que début août – pour un dossier déposé le 1er avril – que la mairie de Paris a signifié par courrier à l'association Anuncio que les concerts devaient être interrompus de 19h30 à 22h, ce qui a dû entraîner une annulation pure et simple du concert. L'argument invoqué est d’ailleurs curieux puisqu'il s'agissait de préserver de la tranquillité des riverains… mais seulement jusqu'à 22h.

Dans son courrier, la mairie a invoqué le « lien » de la représentation théâtrale avec la municipalité pour justifier l'annulation du concert. Pour les organisateurs d’Anuncio, il semble bien qu’il s’agisse d’un traitement discriminatoire.

A quinze jours de l'événement, c'est donc un concert préparé depuis un an, rassemblant plus de 250 bénévoles, réunissant 35 artistes qui a dû être annulé, constituant non seulement un préjudice financier important mais aussi un discrédit majeur pour l’association : vis-à-vis du public, la totalité de la communication autour de l’événement est devenue caduque ; pour les membres de l’association, la moitié du travail réalisé depuis un an s’est trouvée réduite à néant.
 
Il paraît pourtant dans l'intérêt et dans les missions d'une municipalité d'encourager la vie culturelle locale. Une manifestation telle qu'Anuncio offrait un concert gratuit à destination des jeunes, s'intégrait dans le programme culturel de la basilique du Sacré-Cœur et participait à l'animation artistique du quartier, dans l’esprit du lieu.
 
Face à cette absence de dialogue, l'association Anuncio a fait part de son désarroi : malgré des démarches administratives effectuées très en amont vis-à-vis des autorités locales, malgré une attitude de conciliation en direction de la manifestation existante, il semble impossible pour une jeune association religieuse de s’exprimer dans le paysage local.
 
L’équipe d’Anuncio ne baisse pas les bras.  Son président, Raphaël Cornu-Thenard, prévoit de rencontrer l’an prochain les élus du XVIIIe arrondissement pour aboutir à un accord satisfaisant.

 

 


 

[Source : http://www.festival-anuncio.fr/]