11/03/2010

Cuba - Virgen de la Caridad del Cobre: une dévotion qui unit tout le pays


 santuario2.jpg



Santiago de Cuba (Agence Fides) – Le court-métrage “La Caridad que nos une”, qui vient d’être présenté, illustre la dévotion populaire des cubains envers la Vierge de la charité du Cobre (“Virgen de la Caridad del Cobre”).


En 2012, aura lieu le quatrième centenaire de la découverte de l’image de la Vierge, et les cubains se préparent à cet important anniversaire en trois ans.

Une note sur la présentation du film, signée par Orlandovich Tornés et publiée sur le site de l’archidiocèse de Santiago de Cuba, souligne que la salle du cinéma Rialto où a été présenté le court-métrage, très proche de la cathédrale de Santiago de Cuba, était bondée. C’est le Dr David Silveira Toledo, chef du département d’Histoire de l’art de l’Université d’Orient, qui a présenté le film et ses auteurs.


       virgendelacaridaddelcobre.jpg


Orlandovich Tornés commente :

“La vibration du public était palpable, une bonne partie d’entre eux ont été les protagonistes des images présentées, et les opinions émouvantes des interviewés ont été partagées. J’ai vu une dame à côté de moi qui n’a pas cessé de s’essuyer les yeux avec un mouchoir en papier, et dehors j’ai entendu les commentaires : ‘C’est comme si nous y étions de nouveau !’ "

“CanXs”, ainsi s’appelle le groupe des auteurs, était très satisfait de la présentation. Ces derniers ont remercié toutes les personnes impliquées, déclarant avoir mis du cœur dans leur travail pour subvenir à la pénurie de moyens.

"Quand ils m’ont montré la bande-annonce promise, dit Tornès, qui annonce parmi d’autres choses une avant-première sur Internet, ils m’ont aussi confié avoir reçu de nombreux coups de téléphone, qui demandaient de projeter de nouveau le film dans les cinémas, et nous travaillons pour cela".

A la fin, la population a applaudi pendant plus de deux minutes.

Selon ce qui a été transmis de l’histoire, au début du XVIIe siècle trois ouvriers étaient partis à la recherche de sel sur une petite embarcation. Ils se trouvaient sur les eaux de la partie Nord-est de la Baie de Nipe, quand ils ont vu flotter sur l’écume des eaux un petit paquet blanc qui semblait être un oiseau. C’était l’aube, le jour commençait à se lever, aussi ont-ils ramé pour l’atteindre. Grande fut leur surprise lorsqu’ils virent l’image de la Vierge, avec des vêtements secs, sur une pièce de bois, où était écrit : ‘Je suis la Vierge de la Charité’. Partant du village d’El Cobre, la dévotion mariale se développa tant qu’aujourd’hui c’est la dévotion à laquelle la nation cubaine est la plus sensible. (CE)

(Agence Fides, 09/03/2010)