06/06/2010

USA : un timbre "Mother Teresa" conquis de haute lutte

Grâce à la mobilisation de milliers de catholiques américains, un timbre à l’effigie de la bienheureuse Mère Teresa sera édité par le Postal Service. Plus de 138.000 signatures ont été réunies par le site CatholicVote.org. Le timbre sera lancé le 5 septembre prochain à la Basilique du sanctuaire national de l'Immaculée Conception à Washington, DC.

 

mother teresa



Lorsque le projet a été annoncé, un lobby anticlérical (Freedom from Religion Foundation) a répandu des mensonges au sujet de Mère Teresa, accusant la religieuse d'avoir un « côté sombre ». Rappelons en effet que la religieuse a prononcé un discours pro-vie quand elle a reçu le prix Nobel de la paix en 1979, ce qui est considéré par certains comme « une troublante dérive religieuse ».

Trop souvent, déplorent les catholiques de CatholicVote.org, un seul côté de l’opinion se fait entendre. Cette fois, les catholiques ont été entendus : un porte-parole de la poste fédérale a même avoué à un journaliste que leurs efforts avaient été appréciés.

D’autres initiatives ont été ainsi couronnées de succès. Des fanatiques anticléricaux se battaient depuis plusieurs années pour abattre une croix devant le Monument commémoratif de la Première Guerre mondiale du désert de Mojave en Californie, un hommage aux soldats américains tombés au combat en Europe. Très mobilisés, les chrétiens ont défendu la croix devant la Cour suprême, et ont obtenu gain de cause : les juges ont statué que le tribunal fédéral était allé trop loin en ordonnant la suppression de la croix (qui avait été couverte par une boîte en contreplaqué depuis 2002).

“Ici la croix latine dans le désert évoque beaucoup plus que la religion, a estimé le juge Antony Kennedy, dont la voix a été décisive. Elle évoque des milliers de petites croix sur les champs de batailles à l’étranger qui marquent les tombes des Américains tombés au combat, combats dont les tragédies sont encore aggravées si l’on oublie les morts”. “Vouloir éviter que l’Etat ne soutienne (une religion en particulier) n’est pas un objectif qui exige d’éradiquer tout symbole religieux de l’espace public”, a indiqué la Cour. Mais les croix placées au bord de routes où ont péri des policiers “ne doivent pas être considérées comme une déclaration de soutien gouvernemental envers des croyances sectaires” a-t-elle précisé, signe que tout n’est pas nécessairement très clair dans le consensus obtenu.

Bienheureuse Mère Teresa de Calcutta, priez pour les Américains !

Source : CatholicVote.org, Liberation.

libertepolitique.com