10/12/2009

Barack Obama, le président en guerre prix Nobel de la Paix

En fin de semaine dernière le président américain annonçait sa nouvelle stratégie pour la guerre en Afghanistan, aujourd’hui il se rend à Oslo pour la remise de son prix Nobel de la Paix.

Dans son discours d'acceptation du prix Nobel de la paix, Barack Obama a estimé jeudi à Oslo que les Etats-Unis devaient veiller au respect des normes morales lorsqu'ils menaient des guerres qu'ils estimaient nécessaires et justifiées. Oui, les instruments de la guerre ont un rôle à jouer dans la préservation de la paix. (...) Mais la guerre en soi n'est jamais glorieuse, et nous ne devons pas le proclamer, a-t-il déclaré. (Reuters/Kevin Lamarque)

(Reuters/Kevin Lamarque)


Après deux mandats de Georges Bush, l’élection de Barack Obama, premier noir président des Etats-Unis avait suscité de très grands espoirs. Mais un an après son arrivé au pouvoir la réalité laisse parfois perplexe. Pour ne prendre qu’un exemple : Guantanamo. La prison ne pourra vraisemblablement pas être fermée avant la fin du mois de janvier comme il l’avait promis.

Jean Etienne de Linares est délégué général de l’ACAT France. Il est interrogé par Mathilde Auvillain (Radio Vatican) >>