01/03/2010

L’Irak miné par les divisions communautaires

Dans une semaine les Irakiens se rendent aux urnes. Dix-neuf millions d’électeurs doivent pourvoir les 325 sièges du parlement. La campagne a commencé dans un climat tendu.

Cinq- cents candidats accusés d’avoir appartenu à l’ancien parti Baas, celui au pouvoir du temps de Saddam Hussein, ont été rayés des listes par le Comité pour la responsabilité et la justice, dirigé par des chiites. Or les candidats dits baasistes, sont majoritairement sunnites. Seuls vingt-huit d’entre eux ont été réintégrés et pourront concourir.

 

Gérard Chaliand
Gérard Chaliand Crédits photo : Michel DELLUC/EXPANSION-REA


Gérard Chaliand, spécialiste des conflits armés et de géopolitique, nous présente un tour d’horizon des tensions communautaires qui minent l’Irak à quelques jours d’une élection qui décidera du sort du pays pour les quatre prochaines années: >>

Propos recueillis par Thomas Chabolle (Radio Vatican).

21:29 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irak, elections, parti baas, justice, chiites, sunnites, baasistes, gerard chaliand, tensions communautaires | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |