14/01/2010

Séisme à Haïti: premier bilan catastrophique

Des témoignages dramatiques parviennent de la congrégation des missionnaires salésiens de Port-au-Prince, selon laquelle un prêtre aurait été tué tandis que 200 séminaristes seraient ensevelis sous les décombres.


http://www.jaunted.com/files/3/port_au_prince2.jpg


Selon l'agence d'information salésienne Infoans, l'œuvre Enam et l'institut annexe San Giovanni Bosco, de même que l'œuvre des Petites Sœurs de père Bonhem, confiée aux Salésiens, et la Lakay, auraient été gravement endommagés par le séisme qui a frappé la capitale haïtienne mardi soir. Infoans précise que père Harold Bernard aurait été dégagé vivant des gravats mais que le coadjuteur Hubert Sanon (85 ans) aurait été tué. La fondatrice de la Pastorale des Enfants de l'Église catholique brésilienne Zilda Arns (75 ans) figurerait elle aussi sur la liste des personnes portées disparues.

Pendant ce temps, Port-au-Prince reste ensevelie sous la poussière, alors que des milliers de personnes creusent à mains nues dans l'attente des premières aides internationales. Selon le Premier ministre haïtien Jean-Max Bellerive, le bilan des victimes du séisme pourrait être "bien au-dessus de 100.000 morts".

MISNA