08/04/2008

Décès du Père Servais-Théodore Pinckaers O.P.

Le Père Servais-Théodore Pinckaers O.P., professeur de théologie morale, s'est éteint hier à Fribourg (Suisse) âgé de 83 ans. 

Le Fr. Pinckaers, né à Liège (Belgique) en 1925, est entré  dans l’Ordre Dominicain en 1945. Il fit ses études au Studium dominicain de La Sarte, en Belgique, où il obtint sa licence en Théologie sous la direction de Jérôme Hamer, par une dissertation intitulée « Le surnaturel chez Henri de Lubac ». Il poursuivit ses études de doctorat à l’Angelicum en suivant les cours de professeurs éminents tels que Garrigou-Lagrange et Paul Philippe. Sa thèse, rédigée sous la direction du Fr. Louis-Bertrand Gillon, était une étude théologique médiévale de l’espérance, intitulée « L’espérance de Pierre Lombard à saint Thomas ».

Une fois achevées ses études, le Fr. Pinckaers retourna au Studium Dominicain de La Sarte pour enseigner la théologie morale. Il y séjourna de 1952 à 1965. Ce fut là que le Fr. Pinckaers répondit pour la première fois à l’appel du Concile Vatican pour le renouveau de la théologie morale, publiant en 1964 son étude novatrice : Le renouveau de la morale. Ce fut aussi à La Sarte qu’il rédigea l’analyse textuelle et le commentaire des Questions 6 à 21 de la Prima Secundae (c’est-à-dire le Traité des Actes humains de S. Thomas d’Aquin) pour l’édition bilingue de la Somme Théologique dans la Revue des Jeunes. Le Fr. Pinckaers fait référence à cette période de La Sarte, à la fois comme étudiant et plus tard comme professeur, comme le moment où il met en œuvre les idées qu’il présentera et développera par la suite dans ses ouvrages. Ses principaux concepts sont : 1) la primauté de la Parole de Dieu, en tant que Parole vivante qui s’adresse à chaque génération et surpasse toute simple parole hu-maine ; 2) l’importance fondamentale des Pères de l’Eglise, spécialement de S. Augustin ; 3) la valeur durable de la méthode et des idées de S. Thomas.

Après la fermeture du Studium de La Sarte en 1965, le Fr. Pinckaers s’établit au prieuré dominicain de Liège et s’engage dans un ministère pastoral pendant les huit années suivantes, années qui donnent forme aux questions pastorales exprimées dans nombre de ses ouvrages. Puis en 1973, il est appelé à assumer la chaire de Théologie morale en langue française à l’Université de Fribourg (Suisse). Le Fr. Pinckaers a enseigné pendant 25 ans à Fribourg. Ensuite, comme professeur émérite, il a poursuivi son travail  à l’Albertinum.

Son ouvrage le plus connu est Les sources de la morale chretienne (1985), qui a été traduit dans des nombreuses langues. Parmi ses autres travaux, on peut citer La faim de l’Evangile (1977), La Justice évangélique (1986), Ce qu’on ne peut jamais faire. La question des actes intrinsèquement mauvais : Histoire et discussion (1986), La prière chrétienne (1989), L’Evangile et la morale (1991), La morale catholique (1991), et plus récemment, La vie selon l’Esprit : Essai de théologie spirituelle selon S. Paul et S. Thomas d’Aquin (1996).

Il a dernièrement achevé l’analyse textuelle et le commentaire des cinq premières questions de la Prima Secundae (c’est-à-dire le traité de S. Thomas d’Aquin sur le bonheur) pour la seconde édition bilingue de la Somme Théologique pour l’edition de la Revue des Jeunes. Le Fr. Pinckaers a siégé dans plusieurs commissions romaines, y compris la Commission de rédaction du Catéchisme de l’Eglise Catholique ; il a été membre de la Commission Théologique Internationale (section morale) et de la Commission préparatoire pour l’Encyclique Veritatis Splendor.

(Source : unifr.ch)

 

J'ai la chance d'avoir eu le Père Pinckaers comme professeur de théologie morale fondamentale à Fribourg.

Il m'a fait également l'honneur de venir à mon ordination sacerdotale en 1983, il y a 25 ans.

L'image “http://www.rivifoods.com/Images/Pink-panther-pic.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Les étudiants l'avaient malicieusement surnommé 'Pink Panther' à cause de la ressemblance avec son nom (Pinck-aers) et aussi à cause de sa démarche et de son caractère "de velours"...

Ses funérailles auront lieu ce jeudi 10 avril à 14h30 à la chapelle des Ursulines à Fribourg.

Reposez en paix, cher Père !

 

05:00 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : morale, belgique, theologie, religieux, vie de l eglise, in memoriam, suisse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |