04/03/2010

Séisme Chilil: témoignages de missionnaires

Dégâts matériels, récits et témoignages de moments effroyables, confort dans la prière : alors que les communications ont été entièrement rétablies à quelques jours du séisme qui a frappé le Chili samedi dernier, les témoignages des missionnaires présents dans les régions de Maule et Bio-Bio, les plus affectées par le séisme, commencent à parvenir.

 

pr01a010310,photo03_228_168.jpg (228×168)


Des sources de la congrégation des serviteurs de la charité, dits Guanelliani, indiquent à la MISNA que l'église de Rancagua a été entièrement détruite et que la messe est célébrée dans le parc de l'école. Le centre et l'école - qui compte 400 élèves - de la congrégation ont également subi de graves dommages.

"Si le tremblement de terre s'était produit de jour - dit frère Hugo Maidana - il aurait fait de nombreuses victimes car il y a toujours beaucoup de gens qui s'y trouvent".

De même, les structures gérées par les missionnaires clarétains, massivement présents dans cette partie du pays, ont été gravement endommagées. Le supérieur général des clarétains, Josep Abella, fait état de nombreux bâtiments à moitié effondrés à Curicó, dans la région de Maule, et précise ne pas avoir encore reçu d'informations relatives à des religieux victimes du séisme. À Linares, écrit un autre missionnaire clarétain, père Agustín, le clocher s'est effondré tandis que l'église de Temuco, qui a subi de graves dégâts, a été fermée au public.

"Mes frères - conclut-il - l'heure est venue de joindre nos efforts pour nous relever de cette furie de la nature". (GB/CN)

 

(Misna)

08:45 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chili, seisme, tremblement de terre, maule, bio-bio, guanelliani, rancagua, eglises, messe, claretains, joseph abella, curico, linares, temuco | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |