23/06/2009

Benoît XVI, Angélus depuis San Giovanni Rotondo

ROME, Dimanche 21 juin 2009 (ZENIT.org) - Nous publions ci-dessous le texte de l'Angélus que le pape Benoît XVI a prononcé ce dimanche matin, à l'issue de la messe qu'il a célébrée à San Giovanni Rotondo, le 21 juin, à l'occasion de sa 15e visite pastorale en Italie.

*  *  *

http://www.sacred-destinations.com/italy/images/puglia/san-giovanni-rotondo/resized/xti_4107.jpg


Chers frères et sœurs,

Au terme de cette célébration solennelle, je vous invite à réciter avec moi - comme chaque dimanche - la prière mariale de l'Angélus. Mais ici, dans le sanctuaire de saint Pio de Pietrelcina, il nous semble entendre sa voix, qui nous exhorte à nous adresser à la Vierge Sainte avec un cœur d'enfant : « Aimez la Vierge et faites-la aimer ». C'est ce qu'il répétait à tous, et plus que les mots, c'est le témoignage exemplaire de sa profonde dévotion à la Mère céleste qui était valable. Baptisé dans l'église de Sainte-Marie-des-Anges de Pietrelcina du nom de Francesco, comme le Pauvre d'Assise, il nourrit toujours pour la Vierge un amour très tendre. La Providence le conduisit ensuite ici, à San Giovanni Rotondo, au sanctuaire de Sainte Marie de la Grâce, où il resta jusqu'à sa mort et où repose sa dépouille. Toute sa vie et son apostolat se sont donc déroulés sous le regard maternel de la Vierge et avec la puissance de son intercession. Il considérait aussi la « Maison du Soulagement de la Souffrance » comme une œuvre de Marie, « Santé des malades ». C'est pourquoi, chers amis, sur l'exemple de Padre Pio, je veux aussi aujourd'hui vous confier à la protection maternelle de la Mère de Dieu. Je l'invoque de manière particulière pour la communauté des Frères Capucins, pour les malades de l'hôpital et pour tous ceux qui prennent soin d'eux avec amour, ainsi que pour les Groupes de prière qui portent en Italie et dans le monde la consigne spirituelle du Saint fondateur.

Je voudrais confier de manière spéciale à l'intercession de la Vierge et de saint Pio de Pietrelcina l'année sacerdotale, que j'ai inaugurée vendredi dernier, solennité du Sacré Cœur de Jésus. Qu'elle soit une occasion privilégiée de mettre en lumière la valeur de la mission et de la sainteté des prêtres au service de l'Eglise et de l'humanité du troisième millénaire !

Prions aujourd'hui aussi pour la situation difficile et parfois dramatique des réfugiés. La Journée mondiale du Réfugié, encouragée par les Nations Unies, a justement été célébrée hier. Beaucoup de personnes cherchent refuge dans d'autres pays, fuyant des situations de guerre, des persécutions et des catastrophes, et leur accueil pose beaucoup de difficultés mais il est toutefois juste. Que grâce à Dieu, avec l'engagement de tous, on réussisse le plus possible à éliminer les causes d'un phénomène si triste.

Je salue avec une grande affection tous les pèlerins ici rassemblés. J'exprime ma reconnaissance aux autorités civiles et à tous ceux qui ont collaboré à la préparation de ma visite. Merci de tout cœur ! Je le répète à tous : cheminez sur la voie que Padre Pio vous a indiquée, la voie de la sainteté selon l'Evangile de notre Seigneur Jésus Christ. Sur ce chemin, la Vierge Marie vous précèdera toujours, et de sa main maternelle, elle vous guidera vers la patrie céleste.

© Copyright du texte original plurilingue : Librairie Editrice du Vatican

Traduction : ZENIT