07/04/2010

L’école d’évangélisation de Paray-le-Monial a fêté ses 25 ans à Pâques

ROME, Jeudi 18 mars 2010 (ZENIT.org) - L'Ecole internationale de formation et d'évangélisation (EIFE) de Paray-le-Monial a fêté ses 25 ans lors d'une retraite du 1er au 5 avril dernier.

 

http://www.sanctuaires-paray.com/newsletter/td2010.jpg


« Nous voulons que cet événement soit l'occasion de rendre grâce pour ces 25 ans et les fruits portés de par le monde », affirment les organisateurs. « Mais comme tout jubilé, nous voudrions déjà nous tourner vers l'avenir, et ensemble implorer l'Esprit Saint pour un renouvellement pour la mission ».

Tous les anciens élèves des différentes écoles, ainsi que les professeurs, les membres des différentes équipes, mais aussi tous les jeunes proches de l'école sont invités à se joindre à cette rencontre que les organisateurs souhaitent comme « une effusion de l'Esprit pour la mission dans le monde ».

La retraite était prêchée par le père Francis Kohn, premier directeur de l'EIFE et postulateur de la cause de béatification de Pierre Goursat, fondateur de la Communauté de l'Emmanuel.

Durant ces quelques jours, les reliques de sainte Marguerite-Marie et de saint Claude la Colombière étaient  exposées. Par ailleurs, trois expositions retraçaient l'histoire des écoles, dont une avec des photos des 25 promotions, et les différentes missions paroissiales lancées depuis 25 ans à travers la France.

Enfin, la journée du lundi de Pâques était réservée aux anciens, professeurs et équipes. Laurent Landete, modérateur de la Communauté de l'Emmanuel et Mgr Yves le Saux, évêque du Mans et ancien aumônier de l'EIFE, sont intervenus sur la question de la sainteté et de la disponibilité missionnaire.


Une formation philosophique, théologique, humaine

Fondée le 1er octobre 1984, en la fête de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, à l'initiative de Pierre Goursat et du père Francis Kohn, prêtre de la communauté de l'Emmanuel, l'EIFE de Paray-le-Monial a accueilli près de 40 élèves dès la première année.

Depuis sa création, plus de 1500 étudiants de plus de 60 nationalités ont suivi cette formation. Beaucoup se sont ensuite mariés, 49 garçons sont devenus prêtres, 50 filles et garçons sont entrés dans la vie consacrée.

Aujourd'hui, les quatre écoles de la communauté de l'Emmanuel accueillent 84 étudiants de 28 nationalités : 28 à Paray-le-Monial, 15 à Altötting (école fondée en 1994), 21 à Rome (école fondée en 1999) et 20 à Manille (école fondée en 2009).

L'objectif général des Ecoles internationales de formation et d'évangélisation est de donner au monde des chrétiens non seulement aptes à témoigner de leur foi mais aussi capables de témoigner au monde d'une joie profonde d'être un homme ou une femme heureux de vivre et de servir.

C'est pourquoi la formation insiste sur le développement de « toutes les dimensions de la personne » : intellectuelles, psychologiques, physiques, afin de donner les « moyens d'une vision intégrale de la personne capable d'une présence incarnée et vraie dans le monde ».

Durant ces 9 mois, les étudiants suivent une formation philosophique, théologique, humaine. Dans un cadre de vie internationale, elle ouvre « chacun à d'autres dimensions, à d'autres cultures, à d'autres manières d'appréhender le monde ».

« Ecole de pardon et de service » dans la communauté, elle ouvre aussi à la mission : l'année est rythmée par des temps de mission en paroisse, dans les établissements scolaires, auprès des personnes âgées ou des plus pauvres.

Enfin, durant ces 9 mois de formation, les étudiants se décident pour vivre et grandir dans une relation personnelle avec Dieu, grâce à la prière quotidienne, des temps de pèlerinages, de retraite en silence, etc.