11/03/2009

Chine : Le paradoxe de l'Europe - réflexion de don Peter Zhao, vicaire de Pékin

ASIE/CHINE - « Nous regrettons de voir qu’ici en Europe il y a des personnes qui font tout pour enlever la croix des écoles et des lieux publics, alors que nous, nous combattons et nous encourageons l’enseignement catholique et religieux dans la société » : la réflexion de don Peter Zhao, vicaire de Pékin

 

http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2008/11/30/200811300665_w350.jpg


Pékin (Agence Fides) – « Nous regrettons de voir qu’ici en Europe il y a des personnes qui font tout pour enlever la croix des écoles et des lieux publics, alors que nous, nous combattons et nous encourageons l’enseignement catholique et religieux dans la société » : c’est l’amère constatation de don Peter Zhao Jian Min, directeur du “Bei Jing Institute for the Study of Christianity and Culture” et vicaire du diocèse de Pékin, exprimée pendant les cours qu’il a donné pour la “Onclin week” au “Katholieke Universiteit Leuven”, du 23 au 28 février, à Louvain en Belgique. C’est la première fois qu’un prêtre chinois donnait des cours d’une chaire universitaire européenne.


http://www.shangzhi.org/immagini/iscc.jpg


La “Onclin week” est un rendez-vous annuel du “Katholieke Universiteit Leuven” qui rappelle Mgr G. Onclin, ex doyen de la Faculté de droit canonique de cette université, et assistant-secrétaire de la Commission pour la révision du code de droit canonique de 1983. Sur l’invitation du Pr. Rik Torfs, canoniste, actuel doyen et professeur de la Faculté de droit canonique, don Peter Zhao, qui a obtenu son doctorat dans cette université, a présenté quatre rapports sur les thèmes suivants : The Preaching by Chinese Laity in the Chinese Churches, Church Media and Publication in present China, The Catholic Education for Lay Catholics in present China, Catechetical Instruction in Chinese Church, past and present.

Le Bei Jing Institute for the Study of Christianity and Culture, né le 3 août 2002, est un lieu de rencontre pour les intellectuels et universitaires, catholiques et non catholiques, pour discuter ensemble sur les thèmes du christianisme et de la culture. C’est un organisme très vivant, qui maintient le contact et la collaboration avec des instituts religieux internationaux, des universités, des organismes de recherche, l’Association étrangère des académiciens. Chaque année, il organise de nombreuses rencontres pour l’échange académique et s’occupe de la publication du Journal of Catholic Studies. L’année dernière, il a organisé le “Forum on Catholic Studies for Young Chinese Scholars” qui a eu beaucoup de succès.


(Agence Fides 10/03/2009)