10/03/2010

Italie: l’état de droit menacé selon les dominicains

Pour l’Ordre des dominicains, on peut légitimement se demander si la démocratie n’est pas menacée en Italie, après l’adoption in extremis d’un décret permettant à des listes du parti de Silvio Berlusconi d’être enregistrées. Dans le Latium et en Lombardie, le dépôt des listes du PDL (Popolo della Libertà) aux régionales du 28 et 29 mars prochains a donné lieu à un véritable cafouillage, en raison du manque de professionnalisme des personnes chargées de ces opérations.

 

italie_berlusconi_defi_432.jpg (432×424)

"La coupe est pleine"


Pour remédier à cette situation, le président du Conseil Silvio Berlusconi (photo) a fait adopter en conseil des ministres un décret censé permettre aux tribunaux d'interpréter plus souplement les critères pour l'enregistrement des listes électorales. Ce décret a été en partie rejeté lundi soir, mais pour les dominicains la coupe est pleine.


Olivier Bonnel (Radio Vatican): >>