09/06/2009

Le nom de la Trinité imprimé en tout ce qui existe

VATICAN - « Le ‘nom’ de la Sainte Trinité est en un certain sens imprimé dans tout ce qui existe, car tout l’être, jusqu’aux plus petites particules, est être en relation, et ainsi transparaît le Dieu-relation, et en dernier lieu l’Amour créateur » : le Pape à l’Angélus

 


Cité du Vatican (Agence Fides) – « En ce jour nous contemplons la Très Sainte Trinité comme nous l’a fait connaître Jésus. Il nous a révélé que Dieu est amour ‘non dans l’unité d’une seule personne, mais dans la Trinité d’une seule substance’ (Préface) : il est Créateur et Père miséricordieux ; il est Fils Unique engendré, éternelle Sagesse incarnée, mort et ressuscité pour nous ; il est enfin Esprit Saint qui conduit tout, cosmos et histoire, vers la pleine récapitulation finale ». C’est par ces paroles que le Saint-Père Benoît XVI s’est adressé aux fidèles réunis place Saint Pierre avant de réciter la prière mariale de l’Angélus, dimanche 7 juin, solennité de la Sainte Trinité.

“Trois personnes qui sont un seul Dieu –a expliqué le Pape- car le Père est amour, le Fils est amour, le Saint-Esprit est amour. Dieu est tout amour et n’est qu’amour, amour très pur, infini et éternel. Il ne vit pas dans une splendide solitude, mais il est plutôt source intarissable de vie qui sans cesse se donne et se communique. Nous pouvons dans une certaine mesure en avoir l’intuition, en observant autant le macrocosme : notre terre, les planètes, les étoiles, les galaxies ; que le microcosme : les cellules, les atomes, les particules élémentaires. Le ‘nom’ de la Sainte Trinité est en un certain sens imprimé dans tout ce qui existe, car tout l’être, jusqu’aux plus petites particules, est être en relation, et ainsi transparaît le Dieu-relation, et en dernier lieu l’Amour créateur. Tout provient de l’amour, tend à l’amour, et est mu par l’amour, avec naturellement des degrés différents de conscience et de liberté ».

Après avoir cité le Psaume 8 « O Seigneur, Notre Seigneur/ comme ton nom est admirable sur la terre! » (Ps 8,2) Benoît XVI a souligné que « la preuve la plus grande que nous sommes faits à l’image de la Trinité est celle-ci: seul l’amour nous rend heureux, car nous vivons en relation, et nous vivons pour aimer et pour être aimés. Utilisant une analogie suggérée par la biologie, nous pourrions dire que l’être humain porte dans son propre ‘génome’ l’empreinte profonde de la Trinité, de Dieu-Amour ».

Enfin il a invoqué la Vierge Marie, qui « a accueilli la volonté du Père et a conçu le Fils par l’œuvre du Saint Esprit », et qui est donc le « miroir de la Sainte Trinité », pour qu’elle aide tous les fidèles à croître dans la foi du mystère trinitaire.

  (Agence Fides 8/6/2009)