08/04/2010

Audience générale : « La bonne nouvelle de la Pâque demande des témoins enthousiastes et courageux »

« La bonne nouvelle de la Pâque (...) demande des témoins enthousiastes et courageux ». Benoît XVI – arrivé ce matin par hélicoptère de la villa pontificale de Castelgandolfo à Rome pour l’audience générale place Saint-Pierre – a invité les fidèles à professer avec plus de conviction leur foi dans le Christ ressuscité, dans un monde où la souffrance, la violence et les incompréhensions ne manquent pas.

 

pape1


À la fin de l’audience générale, le Pape a adressé un message aux Russes du monde entier. Relevant que catholiques et orthodoxes ont eu cette année la joie de célébrer Pâques au même moment, Benoît XVI a souhaité que cela favorise une fraternité renouvelée et une collaboration toujours plus intense dans la vérité et la charité.

Écoutez le résumé de la catéchèse et les paroles que Benoît XVI a adressés aux pèlerins de langue française: >>



Résumé de la catéchèse en langue française

     Chers Frères et Sœurs,

     En ces jours, l'Église est inondée par la joie et la lumière de Pâques. Dans toute l’histoire du monde, l’annonce surprenante : « C’est vrai, le Seigneur est ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre ! » (Lc 24,34) est la Bonne nouvelle par excellence, le triomphe du Christ sur le mal et sur la mort ! La Pâque du Christ est un événement absolument extraordinaire, le fruit le plus beau parvenu à maturité du « Mystère de Dieu » et c’est toutefois un fait “historique”, réel, l’événement qui fonde toute notre foi. Dieu en confie l’annonce à ses messagers pour qu’ils la transmettent à tous. Nous voulons remercier Dieu pour les innombrables croyants en Christ qui nous ont précédés, parce qu’ils n’ont pas manqué à la mission d’annoncer l’Évangile qu’ils avaient reçue. Aujourd’hui comme hier, le Seigneur travaille avec ses témoins, semant des germes d’une paix vraie et durable et accomplissant avec eux des œuvres merveilleuses. Nous serons ses témoins si nous sommes en référence constante avec l’expérience pascale, celle de Marie-Madeleine annonçant aux disciples : « J’ai vu le Seigneur » (Jn 20, 18). Puisse cette rencontre personnelle avec le Ressuscité être le fondement de notre foi et laisser transparaître en nous le prodige de son amour !

***

 

pape2



Je suis heureux de saluer les pèlerins venus de Belgique, de France et de Suisse, en particulier des diocèses d’Évreux, Fréjus-Toulon, de Paris et d’Orléans. Je salue également particulièrement les jeunes du collège de l’Abbaye Saint-Maurice, en Suisse. Saintes Fêtes de Pâques et bon pèlerinage à tous !

 

(Radio Vatican)