11/03/2009

Vatican: Conclusion des Exercices Spirituels

VATICAN - La conclusion des Exercices Spirituels au Vatican: « Vous nous avez montré où habite Jésus, là où se trouve sa demeure : dans son Eglise, dans sa Parole, dans la Très Sainte Eucharistie »


Rome (Agence Fides) – Le samedi 7 mars, dans la Chapelle Redemptoris Mater du Palais Apostolique du Vatican, se sont terminés les Exercices Spirituels, en présence du Saint-Père, par le chant des Laudes et la Méditation finale. Cette année, les Méditations étaient proposées par le Cardinal Francis Arinze (photo), Préfet émérite de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, sur le thème suivant : « Le prêtre rencontre Jésus et le suit ».

 

http://www.catholicnews.com/jpii/cardinals/arinze1.jpg


En conclusions des Exercices, le Saint-Père a adressé aux retraitants un bref discours, dans lequel il remerciait le Cardinal Arinze en ces termes:

« En ce moment, je voudrais, au nom de nous tous et de vous tous, Vous dire merci de tout cœoeur, Eminence pour ces Méditations que vous nous avez données. Vous nous avez guidés, éclairés, aidés à renouveler notre sacerdoce. Votre méditation n’a pas été une acrobatie théologique. Elle ne nous a pas offert des acrobaties théologiques, mais nous a donné une saine doctrine, le bon pain de notre foi ».


Citant une prophétie du prophète Ezéchiel où « le Seigneur, le Dieu Pasteur dit à son peuple : je guiderai mes brebis sur les monts d’Israël, sur des pâturages verdoyants », saint Augustin se demande où sont ces monts d'’Israël, que sont ces pâturages verdoyants.

« Et il déclare : les monts d’'Israël, les pâturages verdoyants sont la Sainte Ecriture, la Parole de Dieu qui nous donne la vraie nourriture ».

Puis le Saint-Père a poursuivi en ces termes :

« Votre prédication a été imprégnée de la Sainte Ecriture, avec une grande familiarité avec la Parole de Dieu lue dans le contexte de l’'Eglise vivante, depuis les Pères jusqu’au Catéchisme de l’'Eglise Catholique, toujours replacée dans la lecture, dans la liturgie. Et ainsi précisément, l’'Ecriture a été présentée dans sa pleine actualité. Votre théologie, comme vous nous l’'avez dit, n’a pas été une théologique abstraite, mais marquée par un sain réalisme. J’'ai admiré, et j’'ai beaucoup aimé cette expérience concrète de vos cinquante ans de sacerdoce, dont vous avez parlé, et à la lumière desquels vous nous avez aidés à concrétiser notre foi. Vous nous avez dit des paroles justes, concrètes pour notre vie, pour notre comportement de prêtres. Et j’'espère que beaucoup liront aussi ces paroles et les prendront à cœoeur ».


Enfin, le Saint-Père a souligné la nécessité de « marcher et de suivre Jésus, qui nous précède toujours. C’est seulement en marchant et en suivant Jésus, que nous pouvons voir nous aussi. Vous nous avez montré où habite Jésus, là où se trouve sa demeure : dans son Eglise, dans sa Parole, dans la Très Sainte Eucharistie ».

 

(Agence Fides, 9 mars 2009)


Le texte du discours du Saint-Père en italien :


http://www.fides.org/ita/magistero/bxvi/discorso_070309.h...