28/01/2010

Chine: les catholiques préparent la fin d'année par des visites de famille

ASIE/CHINE - En vue de la fin d’année chinoise, la communauté catholique rend visite aux familles désavantagée et aux plus faibles pour leur apporter aide matérielle et spirituelle


Pékin (Agence Fides) – En vue de la fin de l’année chinoise, qui tombe le 14 février, la communauté catholique chinoise s’est déjà mobilisée, comme chaque année, pour prendre soin des familles marginalisées et de ceux qui font partie des couches les plus basses de la société pour qu’ils ne se sentent pas en marge durant ces fêtes.


Selon les informations parvenues à Fides, les lépreux, les handicapés mentaux, les personnes âgées seules…sont la priorité absolue pour les visites des catholiques.

Par ailleurs, ils apportent aussi les sacrements – réconciliation, communion, onction des malades – à tous ceux qui ont des difficultés pour se rendre à l’église. Parmi les nombreuses initiatives dont parle la notice, nous citons la paroisse de Lin He, diocèse de Ba Meng, dont les fidèles ont visité l’hôpital, la maison de retraite, l’orphelinat et des familles en difficulté, en leur apportant du lait, du riz, de la farine, de l’huile de cuisine, des fruits et des aides financières, pour que tous puissent vivre la fête de fin d’année. Par ailleurs, ils ont envoyé plus de 300 couettes dans la zone touchée par les fortes neiges des derniers jours.

Les fidèles ont visité aussi les parents de leurs prêtres et de leurs religieuses, pour remercier ces familles qui ont donné leurs propres enfants à la communauté. Les paysans de la zone la plus pauvre de la Chine continentale, province de Gui Zho, ont remercié les prêtres et les fidèles de la paroisse de Wei Yuan, diocèse de Gui Zhou, par ces paroles :

“C’est vous seuls, de l’Église, qui prenez soin de nous. Votre foi est vraie, elle est bonne”.

Avec 600 vêtements chauds et différents genres d’aliments recueillis en paroisse, eux aussi pourront passer un hiver et une fin d’année avec moins de difficultés. Le Père Meng Ning You, vicaire du diocèse de Tai Yuan, avec trois prêtres et 18 ministres extraordinaires de la communion, ont porté les sacrements de la réconciliation, de l’eucharistie et de l’onction des malades à 197 familles, avec des malades graves ou des personnes âgées de plus de 80 ans. Ce geste d’amour de l’Église, qui se reproduit depuis 16 ans, est en grande faveur auprès des fidèles. (NZ)

(Agence Fides 27/01/2010)